leral.net | S'informer en temps réel

Protection des données personnelles: La CDP a reçu 18 plaintes et signalements ces trois derniers mois

Au cours du dernier trimestre de l’année 2021, la Commission de protection des données personnelles (CDP) a reçu 18 plaintes et signalements. D’après la structure présidée par Mme Awa Ndiaye, la divulgation illicite de données personnelles demeure le motif majeur des plaintes traitées. « L’As »


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Janvier 2022 à 09:18 | | 0 commentaire(s)|

Protection des données personnelles: La CDP a reçu 18 plaintes et signalements ces trois derniers mois
La Commission de Protection des Données personnelles (CDP) a livré ses chiffres des trois derniers mois. D’après un document parvenu à « L’As», la structure dirigée par Mme Awa Ndiaye, a reçu 18 plaintes et signalements.

« Au cours de ce quatrième trimestre 2021, la CDP a accueilli quatre (4) structures et un (1) particulier, venus s’imprégner de la législation sur les données à caractère personnel.

La Commission a traité 144 dossiers dont 117 déclarations et 27 demandes d’autorisation. A l’issue des trois (3) sessions plénières tenues à la CDP, cent seize (116) récépissés de déclaration et dix-neuf (19) autorisations ont été délivrés. Par ailleurs, la Commission a décidé de surseoir à l’examen de neuf (9) dossiers et a auditionné quatre (4) Responsables de traitement.

La session plénière a également adopté une délibération de portée générale, relative à la durée de conservation des données à caractère personnel. La Commission a en outre reçu des plaintes, signalements et demandes d’avis : plaintes et signalements reçus (18) ; demande d’avis (2) ; appel à la déclaration (1)
», renseigne la CDP.

D’après le document, la CDP a prononcé une mise en demeure contre la société Groupe Fauzie Layousse, à la suite d’une plainte du collège des Délégués et d’une mission de contrôle effectuée sur le site. Pour Awa Ndiaye et ses collaborateurs, les motifs invoqués dans la lettre des salariés portent sur l’installation d’un système de vidéosurveillance et d’un système de pointage biométrique dans les locaux de l’entreprise.

Les délégués se plaignaient du fait que «les systèmes ne respecteraient pas les droits des travailleurs et des caméras de vidéosurveillance sont installées dans des bureaux». Durant ces trois mois, les plateformes digitales de la CDP ont répertorié cinq demandes d’aide, pour des cas de sextorsion (chantages et menaces de diffusion d’images et vidéos intimes).

Selon la CDP, « les victimes ont toutes été invitées à saisir de manière formelle la CDP, sur son email institutionnel, ou à faire le déplacement dans leur siège, pour être accompagnées par l’équipe chargée des contentieux ».

Le document informe également que le dernier trimestre de l’année 2021 est marqué par une hausse notable du nombre d’autorisations et de récépissés délivrés par la CDP. «La courbe des plaintes et signalements est restée stable et la divulgation illicite de données personnelles demeure le motif majeur des plaintes traitées. Comparativement aux trimestres précédents, le nombre de demandes d’avis a connu une légère baisse durant ce dernier trimestre.

Au cours de ce dernier trimestre de l’année 2021, la CDP a mis en œuvre des activités de vulgarisation et de promotion de la protection des données personnelles. Elle a pris part à des rencontres en ligne (webinaires) ou en présentiel. Des occasions saisies pour sensibiliser et vulgariser la loi sur la protection des données à caractère personnel
», précisent Mme Ndiaye et ses collaborateurs.


Titre de votre page Titre de votre page