leral.net | S'informer en temps réel

Recours sur l’offre de cautionnement : Khalifa Sall indexe le parquet général


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Janvier 2018 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Khalifa Sall s’impatiente sur l’examen de son recours contre l’ordonnance de refus du Doyen des juges par rapport à son offre de cautionnement. Avant que son dossier ne soit renvoyé devant le Tribunal Correctionnel pour jugement, les avocats du maire de Dakar ont déposé une requête auprès de la Cour d’appel de Dakar contre cette décision du juge d’instruction. Mais depuis plus d’un mois, cette procédure tarde à être programmée. Dans le camp du maire de Dakar, l’on soupçonne un refus du parquet général d’enrôler la requête pour jugement, pour éviter que le dossier atterrisse à la Cour suprême. Car, la juridiction suprême accepte le cautionnement en nature.

Par ailleurs, le journal « Les Echos » annonce que le Conseil municipal de la Ville de Dakar qui se réunit cet après-midi, envisage de se constituer partie civile dans le procès. Interpelé à cet effet, un juriste qui a préféré garder l’anonymat, estime que « juridiquement, cette trouvaille est imparable. Mieux, stratégiquement, cela va beaucoup gêner l’Etat ainsi que le Procureur de la République ». Il explique : « les enjeux sont importants. En sa qualité de partie civile, le Conseil municipal peut dire qu’il n’y pas de détournement, ce qui serait très favorable à Khalifa Sall et ses co-détenus. Ce sera un point d’achoppement du procès au-delà des autres exceptions ». Toutefois, l’interlocuteur du journal avance que « l’Etat peut user des moyens pour dégager cette constitution de partie civile de la mairie de Dakar ».

Le procès du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall et ses co-prevenus, qui s’est ouvert le 14 décembre 2017, a repris hier le 3 janvier en audience spéciale au palais de Justice. Mais à la demande des avocats du maire de Dakar, les plaidoiries ont de nouveau été renvoyées au 23 janvier.

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos