leral.net | S'informer en temps réel

Remous à Bokk Gis-Gis: Le coordonnateur départemental de Kaolack menace de quitter Pape Diop

Lors d’un point de presse tenu dimanche, dans la commune de Latmingué, le coordonnateur départemental de Kaolack, Serigne Mor Sokhna a pris la ferme décision de quitter le navire « Bokk Gis-Gis » si leur leader Pape Diop ne trouve pas solution aux faits tendancieux dont il est lui-même, le principal auteur.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2020 à 09:40 | | 0 commentaire(s)|

Remous à Bokk Gis-Gis: Le coordonnateur départemental de Kaolack menace de quitter Pape Diop
Déjà, racontent ses partisans de la commune de Latmingué et environs, il y a des mois voire des années que leur leader Pape Diop a arrêté de poursuivre ses activités politiques sur l’ensemble des localités du département de KaolacK.

Il a plutôt concentré l’essentiel de ses programmes politiques dans la région de Diourbel, en compagnie d’autres responsables de la coalition “Idy 2019”, peu représentatifs dans cette région. Ce qui du point de vue relationnel, a provoqué de multiples frustrations du côté des militants et favorisé plusieurs vagues de départs, avec des militants et responsables qui se sont retirés purement et simplement du terrain politique.

Mais avant, nous dit le responsable de Latmingué, le président de «Bokk Gis-Gis» a décliné toutes les invitations qui lui avaient été adressées dans le but de favoriser des visites paysannes périodiques, dans le département de Kaolack.

Pour Serigne Mor Sokhna et certains de ses collaborateurs responsables du parti, ce qui est le plus décevant, entre leur leader Pape Diop et eux, vient de la sourde oreille dont le président de « Bokk Gis-Gis » a fait preuve, lors du rappel à Dieu d’illustres guides religieux de la région de Kaolack.

Des pertes auxquelles ni lui ni une quelconque délégation qu’il a envoyée n’est venu présenter ses condoléances. A titre d’exemples, ils ont fait allusion au décès de marabouts survenus les mois passés à Médina Baye, Touba Sandonkho, Djamal et Sagne Mbambara.




Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos