leral.net | S'informer en temps réel

Rentrée scolaire ponctuée de déficits: La situation peu reluisante à Touré Mbonde dans la région de Diourbel

Le Maire de la commune de Touré Mbonde a procédé hier, lundi, à la remise de fournitures scolaires aux différentes écoles de sa commune. Cette rencontre a permis aux directeurs d’école de lister quelques difficultés liées à la rentrée scolaire que sont le déficit d’enseignants, de murs de clôture, de toilettes et de points d’eau dans un contexte de COVID-19.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Novembre 2020 à 08:10 | | 0 commentaire(s)|

Rentrée scolaire ponctuée de déficits:  La situation peu reluisante à Touré Mbonde dans la région de Diourbel
La situation des écoles dans la commune de Touré Mbonde est peu reluisante. La plupart des écoles souffrent d’un manque de murs de clôture, de toilettes, de points d’eau. David Léopold Traoré, le Directeur de l’école de Sembène et représentant le collectif des Directeurs d’école de la commune de Touré Mbonde (CODEC), explique :

«Nous avons plusieurs écoles sur les 16 qui n’ont pas de points d’eau dans un contexte de la Covid-19. Il y a aussi des écoles qui manquent de toilettes et de murs de clôture. Nous avons 4 écoles en abris provisoires ».

Et il poursuit : « Il y a beaucoup de classes multigrades à cause d’un déficit criard d’enseignants. Il y a aussi des écoles qui fonctionnent avec 3 classes avec un seul maître d’école ou 5 cours avec un seul maître. Il s’agit des écoles Keur Tamsir Sène, Konteyème Ndapa. Même chez moi, au niveau de l’école Sembène, nous avons noté quelques départs. En ma qualité d’instituteur principal de classe exceptionnelle par ailleurs Directeur d’école, j’enseigne deux cours ».

Le Maire de la commune de Touré Mbonde qui procédait à la remise d’un lot de fournitures scolaires pour une valeur de 6 millions, veut par ailleurs faire du concept « Oubi tey jang tey », une réalité. Selon lui, beaucoup d’efforts ont été faits pour construire des murs de clôture mais aussi des salles de classes pour résorber les abris provisoires.

« Nous puisons chaque année une bonne partie de notre budget pour le consacrer à l’éducation. Il y a des pas de géant qui ont été notés dans notre commune dans le secteur de l’éducation. En 2014, il y avait deux écoles qui étaient clôturées mais aujourd’hui, nous sommes à 6 ou 7 écoles clôturées. Chaque année, on fait en sorte qu’on puisse clôturer une école et des salles de classes ».

Pour le Maire de la commune de Touré, ces fournitures commencent à avoir des impacts sur les résultats scolaires. A titre d’exemple, le Cem de Touré Mbonde a enregistré l’un des meilleurs résultats au Bfem. Les élèves de la commune de Touré Mbonde auront chacun au minimum 3 cahiers pour pouvoir démarrer les enseignements/apprentissages.





Sud quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos