leral.net | S'informer en temps réel

Répartition des parts dans la nouvelle société de l’eau: la Sones se réjouit de l’octroi de 2% du capital

Le Syndicat National des Travailleurs de la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES), se félicite de « la décision des Autorités de lui octroyer 2% des parts dans le capital de la nouvelle société d’exploitation du sous-secteur de l’eau potable en milieu urbain au Sénégal ». C’est ce qu’ils ont fait savoir à travers un communiqué parvenu à Leral.net


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Décembre 2019 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|

Répartition des parts dans la nouvelle société de l’eau: la Sones se réjouit de l’octroi de 2% du capital
Rappelant que « c’est dans ce même esprit que l’Etat, lors de la Première Réforme survenue en 1996, avait réservé 5% des actions aux travailleurs des trois sociétés nées des flancs de l’ancienne SONEES : une société en charge des investissements, de la construction des infrastructures hydrauliques et du contrôle de leur exploitation (l’actuelle SONES), une société privée liées à l’Etat par un contrat d'affermage (SDE) et une troisième société en charge de l’assainissement (ONAS) », le syndicat des travailleurs de la Sones souligne que « c’est au moment de la libération des actions que la SDE s’est retrouvée avec l’intégralité des 5% réservés aux travailleurs des trois nouvelles sociétés ».

Par ailleurs poursuit le communiqué, « l’Etat a pris la décision de nous donner 5% de ses 25%. Ces parts doivent être réparties aux personnels des trois entités concernées par la Deuxième Réforme, compte non tenu des 5% déjà octroyés à la SDE auxquels viendront s’ajouter une part des 5% supplémentaires ». A ce titre, « les travailleurs de la SONES expriment leur profonde gratitude aux Autorités ».

Selon les travailleurs de la Sones, « notre participation à l’actionnariat est donc une mesure d’équité et de justice sociale ». Et d’ajouter, « nos parts, fixées à 2%, nous satisfont telle une marque de reconnaissance et une nouvelle invitation à la performance ».

Réaffirmant leur « solidarité indéfectible avec nos frères et sœurs de la SDE », les travailleurs de la Sones sont d’avis que « la finalité de ce processus n’est pas un partage d’avantages au détriment du consommateur sénégalais ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos