leral.net | S'informer en temps réel

Retrait des enfants de la rue: Bignona s’illustre de très belle manière

Les rideaux sont tombés sur la 33e édition de la Semaine nationale de l’enfant. La commune de Bignona a abrité la cérémonie de clôture de cette édition ,dont le thème portait sur: “30 ans après l’adoption de la charte : accélérons la mise en œuvre de l’agenda 2040 pour une Afrique digne des enfants’’. Enquête.


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Juillet 2021 à 09:20 | | 0 commentaire(s)|

Visite de l’exposition-photos “Un sourire pour chaque enfant’’ au centre de réinsertion sociale de la capitale du Fogny, séances d’échanges et de partages entre les Comités départementaux de protection de l’enfant (CDPE) des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, et les autorités locales ainsi que la cérémonie officielle de clôture au rond-point Emile Badiane ont rythmé la manifestation agrémentée, par moments, par la danse des masques et les “play-back’’ de musiciens locaux en vogue, mais également du groupe Bidew Bou Bess.

Souhaitant la bienvenue à ses hôtes, le maire Mamadou Lamine Keïta a rappelé que “l’enfance constitue ce terreau d’espoir où l’on sème les graines qui, plus tard, donnent les hommes et les femmes qui écrivent l’histoire de l’humanité.

Ce que nous semons en chacun de nos enfants
, ajoute-t-il, sera ce que nous récolterons en chaque adulte de notre nation. Par conséquent, nous devons veiller à ce que chaque enfant de notre pays, à ce que chaque enfant de l’humanité puisse grandir dans des conditions favorables à l’éclosion de son génie et à la protection de sa personne’’.

Il s’agit, selon l’édile de Bignona, d’un devoir qui incombe à tous. Mieux, il s’est dit est heureux de constater qu’à Bignona, les enfants, les parents et les autorités ont compris. C’est pourquoi, pour “la protection de l’enfant, Bignona s’engage’’.

Le choix de la capitale du Fogny pour abriter cette cérémonie de clôture n’est pas fortuit. “Bignona a réalisé des résultats extraordinaires, dans le cadre du Programme national de retrait des enfants de la rue ; programme que le chef de l’Etat a initié et qui s’inscrit en droite ligne de la lutte contre le coronavirus. Ce que nous avons constaté à Bignona, c’est que les autorités territoriales, politiques, religieuses et les acteurs, ont fait preuve d’un grand engagement.

Mais la particularité de Bignona réside dans le fait qu’il y a été développé une approche méthodologique concertée, inclusive, innovante et originale. On est arrivé à un stade où le département n’a presque pas de mendiants
’’, a expliqué Ciré Lô, le directeur de Cabinet du ministre de la Famille, de la Femme, du Genre et de la Protection de l’enfant.

Ces propos ont été tenus en présence de Mme Sylvia Danilov, Représentante-Résidente de l’Unicef au Sénégal qui, à son tour, a salué les “résultats exceptionnels’’ engrangés par le département de Bignona dans le cadre de ce Programme national de retrait des enfants de la rue. Elle a réitéré l’engagement de l’Unicef à accompagner les autorités pour la protection de tous les droits de l’enfant.






Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page