Leral.net - S'informer en temps réel

Robert Kiyosaki dit que le thon en conserve est un meilleur investissement que l’or ou le bitcoin

Rédigé par leral.net le Lundi 25 Juillet 2022 à 11:00 | | 0 commentaire(s)|

Stocker des boîtes de thon est une meilleure stratégie pour lutter contre l’inflation que d’acheter de l’or, de l’argent ou du bitcoin, a déclaré l’auteur de « Père riche, père pauvre » Robert Kiyosaki dans un tweet bizarre.


Robert Kiyosaki dit que le thon en conserve est un meilleur investissement que l’or ou le bitcoin
« Meilleur INVESTISSEMENT: Boîtes de thon », a-t-il déclaré.

« L’inflation est sur le point de décoller. Les meilleurs investissements sont les boîtes de thon et les haricots blancs à la sauce tomate. Vous ne pouvez pas manger de l’or, de l’argent ou du bitcoin. » – Robert Kiyosaki

« La nourriture est la plus importante », a-t-il poursuivi. « La famine est le prochain problème. Investissez dans la solution. »

L’auteur de « Père riche, père pauvre » considère probablement le thon en conserve comme un bon investissement car il a une durée de conservation de plusieurs années, il est bon marché et prend peu de place dans les placards, il peut donc être acheté en vrac, et les investisseurs peuvent ouvrir leurs boîtes si l’inflation pousse les prix alimentaires à des niveaux inabordables.

Kiyosaki a précédemment qualifié les articles ménagers d’investissements judicieux lorsque les prix montent en flèche, car les consommateurs peuvent les acheter maintenant et les stocker, au lieu de les payer beaucoup plus à l’avenir.

« Le MEILLEUR INVESTISSEMENT peut être de stocker des produits que vous utiliserez toujours, tels que papier toilette, sacs poubelles, boîtes de conserves, aliments surgelés », a-t-il tweeté en mars 2022.

Le gourou des finances personnelles tire la sonnette d’alarme sur les prix des actifs, l’inflation et une éventuelle récession depuis plusieurs mois.

Par exemple, il a mis en garde contre une bulle historique sur les actions, l’immobilier, le pétrole et les matières premières en mars. Il a également évoqué la possibilité d’une dépression économique et d’une hyperinflation.


Leral Titre de votre page