leral.net | S'informer en temps réel

Secteur des hydrocarbures : Le Sénégal poursuit sa campagne de séduction

« Le Sénégal n’est plus une destination d’exploration potentielle, il est devenu un pays pétrolier et gazier reconnu. Il existe peu de pays en Afrique capable d’offrir un environnement des affaires aussi stable et sûr, avec une vision gouvernementale à long terme et une grande diversité d’opportunités dans le secteur de l’énergie », rapporte le ministère sénégalais en charge du Pétrole et des Energies citant James Chester.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Février 2020 à 19:09 | | 0 commentaire(s)|

Secteur des hydrocarbures : Le Sénégal poursuit sa campagne de séduction
Le Sénégal poursuit ainsi sa campagne de séduction auprès des investisseurs. En effet, la « première conférence annuelle intitulée Sénégal Oil & Power qui se tiendra les 27 et 28 mai 2020 au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) à Diamniadio, mettra en commun tous les acteurs de la filière énergétique ».

Aussi, informe le ministère piloté par Mouhamadou Makhtar Cissé, « en 2020, le Sénégal lance officiellement son cycle de licences ». En ce sens, ajoute-t-il, des blocs pétroliers et gaziers sont proposés aux compagnies d’exploration. . Dans le même temps, le pays lance l’exploitation de son premier parc éolien et avance sur différents projets clés dans le secteur des hydrocarbures.

Le secteur de l’énergie au Sénégal devrait connaître une année 2020 très active car, entre autres, « le gouvernement présentera les permis pétroliers et gaziers lors d’une tournée internationale dans le cadre du programme de licences 2020, le parc éolien de Taïba Ndiaye, construit par la société Lekela, fournira de l’électricité à 2 millions de personnes à partir de l’année prochaine, et puis des avancées seront notées dans le projet GTA puisque McDermott finalisera la fabrication du système de production sous-marin ».





Bassirou MBAYE



Cliquez-ici pour regarder plus de videos