leral.net | S'informer en temps réel
Dimanche 14 Juin 2020

Sonko commencera-t-il à détruire la maison de son ami et un de ses financiers, Mouhamadou Fallou Guèye ?

Vagues de complaintes sur le littoral : Cette réponse sèche, preuves à l’appui, qui pourrait sérieusement déranger Ousmane Sonko…


Dès que Pastef accèdera au pouvoir, Dame Justice entendra tous les délinquants à col blanc, bradeurs du littoral. Réagissant à cette sortie du leader du Pastef, une réponse sèche, qui pourrait déranger Ousmane Sonko, preuves à l’appui, a été servie à leral.net …



Sa réaction très attendue sur le bradage du littoral, Ousmane Sonko le leader du parti PASTEF s’est montré très menaçant envers les présumés complices de ce qu’on peut appeler, un « crime environnemental et écologique ».

Le leader du Pastef qui a affirmé n’avoir pas voulu parler trop vite, se désole de voir que seuls quelques-uns portent ce combat pour défendre le littoral, alors que des milliers d’autres plus concernés, semblent désintéressés.

Mais plus menaçant, il conseille à ces bradeurs de ne pas investir des milliards sur cette plage dakaroise. Car dès que le PASTEF accèdera au pouvoir, eux et les autorités administratives dont la complicité est avérée, rendront compte devant Dame Justice. « Et ça ne sera pas un leurre comme la traque des biens mal acquis, érigée en règlement de comptes politique… », a-t-il promis.

Réagissant à cette position sans équivoque indexant nos gouvernants actuels et passés, un fidèle lecteur de Leral.net, (certainement tout, sauf un militant du Pastef, qui dit ne pas vouloir inter-échanger comme le font certains internautes, mais laisse à notre libre appréciation ce dossier que Sonko va à coup sûr, « mettre sous le coude ».

C'est quoi ce dossier ?

Sur des images envoyés à leral.net, on peut apercevoir le lot d’un terrain sis à quelques encablures du littoral. Or selon « ce répondeur », en réalité, cette terre avec son immeuble d’une valeur de 300 millions appartenait au leader du PASTEF qui, en simulation de vente, l’aurait cédée sous forme déguisée à Mouhamadou Fallou Guèye, le boss de l’entreprise Holding Guèye.

Ce acte, confie-t-il à Leral, s’est déroulé un peu avant les élections, en « simulation », parce que cet immeuble a été acheté par une certaine Diarra Guèye, qui n’est personne d’autre que la fille de Fallou Guèye, non seulement chargé de la vente, mais aussi un soutien incondistionnel du Leader du PASTEF.

Et dans ce bradage foncier, ce même promoteur foncier aurait facilité l’acquisition d’un terrain de 1800 mètres-carrés à un certain…Abdoulaye Sylla, patron d’une société dénommée Ecotra, qui naguère avait défrayé l’actualité, avec sa maison démolie par la DSCOS...

La réaction de Sonko, sur un probable « dossier à mettre sous le coude », est très attendue…Affaire à suivre..

Rappel des rapports de Ousmane Sonko et le propriètaire de beaucoup de lot sur la corniche

Ainsi, le lot numéro 481, détaché du Tf 30 673/Dg, a été attribué à Ousmane Sonko comme « sa part du butin du braquage », se gaussait-on dans les services fiscaux.

Ousmane Sonko a érigé sur le site sis au secteur de la Foire de Dakar, un immeuble R+2 constitué de plusieurs appartements en location. Deux experts immobiliers ont, au pif, évalué l’immeuble à quelque 300 millions de francs Cfa.

On notera que ce titre de propriété ne figure pas dans la déclaration de patrimoine rendue publique par Ousmane Sonko. Seulement, après avoir lancé sa candidature dans la course à la présidence de la République, Ousmane Sonko chercha à mettre de l’ordre dans ses affaires. Il fera un point d’honneur d’effacer de son patrimoine cet immeuble qui était déjà connu du tout Dakar. Il effectuera une transaction au profit de la dame Astou Guèye fille de Mouhamadou Fallou Gueye.

Astou Guèye est justement la fille de... Fallou Guèye. « Encore une «contre-vérité» du patron d’Avenir communication comme le soutiennent les proches de Sonko, si prompts à taxer de mercenaires les journalistes qui ne cirent par les bottes à leur «prophète» ?

Des documents et photos obtenus par Libération confortent tout ce que Madiambal Diagne a écrit. « Ousmane Sonko né à Thiès le 15 juin 1974 » était bien le bénéficiaire du « lot 481, consistant en une parcelle de terrain d’une superficie de 200 mètres carrés située à Dakar, plan lotissement Cices » jusqu'en février 2018, au moins. Un immeuble R+2 avait été érigé sur le terrain avant que le tout ne soit effectivement vendu, sur le papier, à la fille de Fallou Guèye Astou Guèye fille de Mouhamadou Fallou Gueye.

Un document de la conservation foncière en date du 2 octobre 2018 confirme cette transaction puisque le nom du bénéficiaire devient subitement « Astou Guèye, administrateur de société, demeurant à Dakar, née le 22 septembre 1981 à Saint-Louis ».
acte.jpg acte.jpg  (45.66 Ko)
acte_2.jpg acte 2.jpg  (50.55 Ko)

Droit réél
Droit réél



Nous allons sortir la liste de cessation avant 2012...

DD