leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 14 Septembre 2018

Spéculation foncière de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor : les Armées sonnent la fin de la récréation




 Les Armées (Sénégal) ont sonné la fin de récréation par rapport à la spéculation foncière autour de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor  en précisant qu’elles n’étaient aucunement impliquées dans aucune négociation ou transaction et que la préservation de ce site stratégique reste fondamentale. Les Armées annoncent aussi qu’elles assureront pleinement leur responsabilité pour la sauvegarde de ce patrimoine qui ne peut faire l’objet de cession.
 
Selon une information du Bureau d'Information Gouvernementale (BIP), la direction des Relations publiques et armées a réagi avec attention par rapport à la spéculation foncière de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor.
 
 « Le domaine militaire fait, de façon récurrente, l’objet  de convoitises de toutes sortes de la part des spéculateurs fonciers.  Aussi bien à Dakar que dans les autres régions. Cette situation désagréable, au-delà des conflits qu’elle engendre, restreint les activités militaires, et constitue une réelle menace à la sécurité du cantonnement. Le site de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor n’est pas épargné par cette boulimie et fait l’objet au quotidien d’agressions, de spéculations très actives  et de campagne  d’intoxication entretenues par des individus sous le prétexte fallacieux de négociations en cours ou en vue avec les Armées », ont réagi les Armées.
 
Avant de préciser sans ambages que : « il importe de rappeler que les Armées ne sont impliquées dans aucune négociation ou transaction et que la préservation  de ce site stratégique et fondamentale. En tout état de cause, les Armées assureront pleinement leur responsabilité pour la sauvegarde de ce patrimoine qui ne peut faire l’objet de cession.
 
En conseil interministériel, le gouvernement du Sénégal avait annoncé qu’à la date d’ouverture (Ndlr : le 07 décembre 2017 à 12 heures), l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar deviendra ‘’aéroport militaire’’.
 
Leral.net



La rédaction de leral.net