leral.net | S'informer en temps réel

Stade Rennais-Lamouchi : "Il faut protéger Ismaïla Sarr, c’est notre Neymar à nous"

L’entraîneur du Stade Rennais Sabri Lamouchi a poussé un gros coup de gueule à propos d’Ismaïla Sarr, pas assez protégé par les arbitres à son goût.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Février 2018 à 11:16 | | 0 commentaire(s)|


Venu en conférence de presse d’avant-match, alors que le Stade Rennais recevra Guingamp dimanche (15 h), Sabri Lamouchi a évoqué la sortie sur blessure d’Ismaïla Sarr mardi contre le PSG, à la suite d’une vilaine faute de Kylian Mbappé. La star parisienne avait déchiré la chaussette de l’attaquant sénégalais, le blessant au mollet.

"Pour revenir sur le débat des joueurs à protéger ou pas, Ismaïla Sarr c’est notre Neymar à nous. Lui, contrairement à d’autres, est resté absent trois mois sur de grosses fautes. On commet trop de fautes sur Ismaïla. Je veux bien qu’on protège les joueurs créateurs de ce championnat comme Nabil Fékir, Neymar, Mbappé, mais également comme Ismaïla, qui lui, a autant de fautes subies contre lui que Neymar et plus que Mbappé. Donc ce n’est pas normal. On ne va pas attendre qu’il soit absent encore trois mois pour sanctionner ce qui doit être sanctionné."

"Si ça avait été un Rennais, je ne dis pas qu’il aurait pris prison avec sursis, mais…"

Et le technicien Rennais d’ajouter : "Le dire avant les matches, ce serait intimider. Je ne veux pas que ce soit mal interprété. Mais il y a des stats qui parlent et qui disent que Fékir, Neymar, Sarr sont les joueurs les plus touchés. J’aurais voulu voir si à la place de Sarr, ça avait été Neymar, la réaction des Parisiens. Je défends juste mon joueur et quand je dis qu’Ismaïla Sarr, c’est notre Neymar, on doit le protéger comme on protège Neymar à Paris ou Nabil Fékir à Lyon, tout simplement.

Je trouve qu’il y a trop de fautes sur Ismaïla. Donc on va essayer de lui apprendre à lâcher plus vite le ballon, se protéger plus, être beaucoup plus en mouvement, mais on ne peut pas le dénaturer non plus. Il ne peut pas y avoir deux poids, deux mesures, voilà ce que je veux dire. Heureusement que c’était Mbappé sur Sarr, parce qu’imaginez si ça avait été un Rennais qui mette le pied comme Mbappé l’a mis et sur Neymar, je ne dis pas qu’il aurait pris prison avec sursis, mais ça aurait été quand même assez sévère…
"




ouest-france.fr



Cliquez-ici pour regarder plus de videos