leral.net | S'informer en temps réel

Thiaroye : de faux médicaments d’une contrevaleur de plus d’un milliard FCfa, saisis


Rédigé par leral.net le Lundi 30 Mai 2022 à 11:37 | | 0 commentaire(s)|

Des dizaines de colis et des centaines de cartons et boites contenant divers types de médicaments, ont été saisis par la Brigade mobile des Douanes Nº 2 (subdivision des Douanes de Dakar-Extérieur, région douanière de l’Ouest).

L’opération visant à boucler les réseaux de receleurs et commanditaires de ce trafic criminel, s’est déroulée les mardi 24 et mercredi 25 mai 2022, entre les zones maritimes de Thiaroye-Guédj et le quartier Thiaroye-Gare.

Le coup de filet a d’abord permis aux agents des Douanes, d’intercepter un véhicule « taxi bagages » bourré de colis suspects le mardi 24 mai 2022 vers 4 heures du matin à Thiaroye-Guédj et d’appréhender deux individus, dont un qui s’est présenté comme étant le propriétaire de la cargaison.

Le contrôle des colis a permis de découvrir qu’il s’agit de grosses quantités de médicaments, dont le conditionnement et l’humidité ne laissent aucun doute sur le fait que la marchandise a d’abord été transportée par voie maritime.
Avec Dakarecho

L’interrogatoire des deux prévenus et les enquêtes menées par la suite, ont permis la localisation du dépôt de destination de ladite marchandise aux environs du marché de Thiaroye, dans un endroit communément appelé Parc-Rénn.

Les agents qui se sont déportés sur les lieux, ont constaté, en présence du propriétaire, l’existence d’un stock de plusieurs cartons, sacs et autres contenants de médicaments.

L’ecor de la totalité de la marchandise saisie (à bord du véhicule et dans le dépôt) et l’évaluation menée conjointement par des représentants de la Direction de la Pharmacie et du Médicament, de l’Ordre des pharmaciens du Sénégal ainsi que du Syndicat des pharmaciens privés, font état de divers types de faux médicaments composés d’antalgiques, d’antiacides, d’anti-inflammatoire, d’anti-diarrhéiques, de multivitaminés, d’antibiotiques, d’injectables, d’antipaludéens, d’antimycosiques, d’antianémiques, d’aphrodisiaques et des dispositifs médicaux, d’une contrevaleur estimée à 1 150 000 000 francs Cfa.

L’enquête suit son cours.
Avec dakarecho

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page