leral.net | S'informer en temps réel

Tout sur la rivalité entre le Réal et Barça: le Clàsico se joue le 23 avril

El Clásico (ou El Clàssic en catalan) communément appelé aussi Derbi español ou en catalan, Derbi espanyol, en Espagne est un terme qui désigne la rencontre de football opposant le Real Madrid et le FC Barcelone.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Avril 2017 à 11:50 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le terme de Clásico provient du fait que Barcelone et Real Madrid sont les deux équipes qui se sont affrontées le plus de fois entre elles de la Liga. La rivalité entre les deux clubs est la plus élevée du football espagnol. La notion de Clásico, d'usage courant en Amérique du Sud, n'est pas très éloignée du derby dans sa définition anglaise d'origine (le « grand match »). Du fait qu'il met en scène deux clubs quasi monopolistiques, le Clásico se rapproche cependant davantage du Old Firm, rencontre au sommet du championnat d'Écosse mettant aux prises les deux grands clubs de Glasgow, que d'autres duels connus comme le derby de Manchester ou celui de la Mersey.


Dans les années 2010, grâce aux moyens mis en œuvre par la chaîne TVE, le Clásico est retransmis dans 140 pays des cinq continents, et annoncé comme parmi les matchs de club les plus regardés au monde avec 500 millions de téléspectateurs en 2015, qui fait de ce match la rencontre la plus suivie du monde, et est aussi appelé le match de l'année, car il met en scène les deux plus grands clubs d'Espagne et deux des meilleurs clubs au monde. Ce match est aussi très suivi car il met face-à- face les deux meilleurs joueurs de la planète, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Deux fois par an en championnat, le FC Barcelone et le Real Madrid s'affrontent lors d'un match qui monopolise l'attention des passionnés de football de toute l'Espagne et du monde entier.

L'opposition historique entre les clubs de ces deux villes est bien entendu à trouver dans l'histoire d'Espagne, et particulièrement dans la période franquiste, où la ville de Madrid était le siège du gouvernement d'une Espagne que Franco voulait forte et unitaire, tandis que celle de Barcelone luttait pour son indépendance.

La situation politique est bien entendu différente aujourd'hui, mais le Clásico reste encore néanmoins marqué par ces tensions politiques. En témoignent notamment les déclarations incendiaires de l'ancien président barcelonais Joan Laporta ou l'embrassade par Puyol de son brassard de capitaine aux couleurs de la Catalogne lors du Clásico de 2009.


Origine de la rivalité
Il est d'ailleurs fréquent que les supporteurs espagnols d'une autre équipe de football aient une préférence marquée pour le FC Barcelone ou le Real Madrid. Ainsi, les supporteurs de l'Atlétic Bilbao sont (pour des raisons également historiques) plus favorables au FC Barcelone, tout comme ceux de l'Atlético de Madrid, premiers « ennemis » de l'autre club de la ville. À l'inverse, les supporteurs de l'Espanyol de Barcelone (où le terme Espanyol marque justement l'attachement à l'Espagne) sont plutôt favorables au Real Madrid.

Même hors d'Espagne, ce match a un retentissement considérable. Ces deux clubs centenaires jouissent de palmarès parmi les plus prestigieux du monde, tant en Liga que dans les autres compétitions. Rien qu'en Ligue des champions, le Real Madrid totalise onze victoires (la dernière en 2016), et le FC Barcelone cinq (la dernière en 2015).


Histoire des deux clubs dans le Clàsico
La première fois que les deux clubs s'affrontent est le 13 mai 1902 lors de la demi-finale de la Copa de la Coronación, tournoi joué à Madrid. Le match se termine par une victoire 3-1 des blaugrana, buts marqués par Udo Steinberg (2) et Hans Gamper (fondateur du club) pour le Barça, tandis que le Britannique Arthur Johnson marquait pour le Real. Ils ne s'affrontent plus jusqu'en 1906 lors d'un match amical qui se solde par la défaite du club madrilène, 5-2.

Durant les années 1910, ils se rencontrent 15 fois, dont 4 en Coupe du Roi (Copa del Rey) et le reste en match amical, puisque jusqu'en 1928, la Liga n'existait pas. Des quatre matches de coupe, deux étaient la phase aller et retour de la compétition, saison 1915/1916. Le Barça gagna le premier match 2-1 avant de perdre au retour 4-1. À l'époque, la différence de buts ne comptait pas : si une équipe gagnait les deux matches, elle se qualifiait. Mais si les deux équipes gagnaient chacune un match, quel que soit le score, un match supplémentaire devait être joué pour les départager. La troisième rencontre fut donc jouée sur un terrain neutre et se termina sur le score fleuve de 6-6. Ils durent jouer un dernier match durant lequel le Real domina le Barça, 4-2. Dans les années 1920, ils s'affrontent encore une fois en coupe, durant la saison 1925-1926. Le Barça gagne les deux matches, 1-5 et 3-0.


La rivalité prend de l’ampleur dans les années 2010
La rivalité entre les deux clubs devient plus forte au début des années 2010. En effet, les deux clubs sont alors considérés comme les deux meilleurs clubs au monde et s'offrent un mano a mano en Championnat. Cette rivalité est magnifiée par le duel que se livrent deux joueurs considérés comme les deux meilleurs au monde : Lionel Messi d'un côté et Cristiano Ronaldo de l'autre. Le match aller de la Liga 2010-2011 est marqué par la très large victoire barcelonaise sur le score de 5-0. Les deux clubs se retrouvent ensuite 7 fois en 2011 : 2 fois en Liga, 2 fois en Ligue des champions (au stade des demi-finales), 1 fois en finale de Coupe d'Espagne et 2 fois en Supercoupe d'Espagne.

Le samedi 10 décembre 2011 Karim Benzema inscrit le but le plus rapide lors d'un Clásico, après à peine 21 secondes de jeu au stade Santiago Bernabéu. Toutefois, le Real perdra le match 3-1.


Le mercredi 18 janvier, le FC Barcelone dont les cages sont gardées par José Manuel Pinto commence mal le match avec un but de Cristiano Ronaldo sur une passe de Karim Benzema. Puis le FC Barcelone reviendra rapidement à égalité grâce à un but de la tête de Carles Puyol sur un corner tiré par Xavi et s'imposera sur un but du Français, Éric Abidal.


Le 21 avril 2012, le Real Madrid et le FC Barcelone se retrouvent dans un match décisif dans la course au titre, le Real Madrid compte 4 points d'avance sur le FC Barcelone et une défaite relancerait le championnat. Pour une fois depuis des années, le duel s'annonce équilibré et la pression est sur les épaules des deux équipes. Sami Khedira marque le premier but à la 17e minute avant qu'Alexis Sanchez ne marque le but de l'égalisation à la 70e. Ce score n'avantage guère aucune des deux équipes, c'est alors que Cristiano Ronaldo marque le but de la victoire 3 minutes après l'égalisation et offre à son équipe, une victoire importante. C'est le premier succès du Real au Camp Nou depuis 2007.

Le 23 mars 2014, Lionel Messi dépasse Alfredo Di Stéfano comme meilleur buteur dans les clásicos.

Le 21 novembre 2015, le FC Barcelone humilie le Real Madrid à Santiago Bernabeu devant 80 500 spectateurs. Les buteurs barcelonais sont Suarez (11e et 74e), Neymar (39e), Iniesta (53e).

Le 2 avril 2016, Barcelone s'incline face au Real Madrid. Pourtant, c'est le Barça qui inscrit le premier but de la rencontre par l'intermédiaire de Gérard Piqué, mais le Real avec les buts de Benzema et de Cristiano Ronaldo gagne 2-1 malgré l'expulsion de Sergio Ramos. Cela empêche leurs adversaires d'atteindre les 40 matchs consécutifs sans défaite.

Le 3 décembre, Barcelone ouvre le score à la 53e minute grâce à Luis Suárez, mais le Real Madrid avec le but de Sergio Ramos de la tête égalise à la 90e minute. Le Real Madrid reste à 2 points devant le FC Barcelone.

Le Réal Madrid et le FC Barcelona ont joué 232 matchs officiels, dont 93 victoires pour le Réal contre 90 pour les Catalans, et 49 matchs nuls.

La prochaine face-à-face se jouera le 23 avril à Santiago Bernabéu, dans l’enceinte du Réal Madrid.

Thierno Malick Ndiaye,