leral.net | S'informer en temps réel

Un Constat Presque Unanime AIR SENEGAL …

Fournir à Air Sénégal SA une image précise de ses forces et faiblesses réelles, afin qu’elle puisse mieux tirer parti de ses forces et améliorer ses domaines de développement demeure un devoir.


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Septembre 2021 à 13:32 | | 3 commentaire(s)|

De ce fait une analyse froide, avec humilité car n’ayant pas toutes les données en interne, s’impose.
Le constat est là, Air Sénégal ne communique pas bien. Ce fut une réussite que sa desserte vers les ETATS UNIS ait été acquise et comme annoncée : le 02 Septembre 2021 le pavillon national du Sénégal allait se poser sur le tarmac de l’aéroport de Washington – Dulles International via JFK , chose que nous avons accueilli avec fierté, bien que discutable car un Feeding/De-Feeding efficient n’est pas toujours évident sur ce segment, je me demande d’ailleurs pourquoi ce vol n’est pas programmé avec une arrivée entre 14 :00 et 14 :30 Dakar local time (...) ?

Néanmoins, nous avons applaudi car demeurant positif du fait que de telles décisions ne peuvent se prendre avant d’être murement étudiées. Aussi, du point de vue marketing cela aurait été un coup de maitre. Good JOB !



Désagréable fut leur surprise lorsque les clients directs et indirectes sont notifiés juste 15 jours avant, que ledit vol allait opérer vers une autre destination. Pis, HC s’efforce de faire croire à ces clients directs et indirects que BWI (BALTIMORE) offrait plus d’avantages. Probablement vrai, mais pas 15 jours avant inauguration quand même – Hmmm! Balti Mor Yombalé.
Le Constat est toujours là, Air Sénégal peine techniquement à bien optimiser ses fréquences/son réseau pour le confort exclusif de ses clients et une riposte intelligente face à ses concurrents.


Dakar – Blaise Diagne, un HUB and Spoke O combien possible mais la mayonnaise semble ne pas encore prendre. A mon sens, c’est une compagnie aérienne, à travers une flotte bien étoffée et des plages horaires bien huilées, qui fait d’un aéroport un hub et pas le contraire. Kigali en sera certainement un exemple dans les années à venir. Dakar – Diass est certes bien avantagé mais ce n’est pas cette position géographique qui en fera de facto,un hub sous – régional ou intercontinental .
Nous devrions être focus, doter de cet aéroport de tous les outils qui lui permettront d’atteindre ou de surpasser la vision et les objectifs escomptés au lieu de perdre du temps à polémiquer sur les chiffres de l’AFRAA . Nous félicitons ABJ et LFW mais leur donnons RV sous très peu .A DSS, nous lui disons Tu peux faire beaucoup mieux - Keep it up .
Par ailleurs, C'est quoi un Hub Naturel j'ai envie de me demander ?


Une saison estivale chaotique en à croire les réactions des clients sur les différents canaux de lamentation entre autres : Facebook, Twitter, LinkedIn … Le Boss dit que c’est dû au fait qu’il y avait des pilotes testés positifs ce qui a obligé des avions à être cloués au sol, des PAX pris au dépourvu… Nous le lui concédons toutefois, je reste convaincu qu’il doit certainement y avoir d’autres raisons peut être :
Une pauvre coordination entre les différents prestataires aéroportuaires, des MCT à revoir, des Lay-over à redéfinir, un bon SLA vis-à-vis des loueurs d’avions, une flotte pas bien optimisée, un manque de rigueur des Ground Staff (may be) , un process et/ou des alternatives pas bien planifiés. Nous ne devrions pas nous glorifier d’un OTP de 72% bien même qu’il soit au-dessus de la moyenne mondiale.


Le constat persiste, Air Sénégal semble ne pas mettre le CLIENT au CENTRE de sa stratégie, je pense qu’elle devrait s’y pencher plus sérieusement. Les successful compagnies aériennes l’ont tellement compris jusqu’à mettre en place des départements dédiés , elles ne lésinent pas sur les moyens techniques et humains dans le seul but de s’assurer que le client soit Satisfait > Fidèle.
AIR SENEGAL est une belle marque mais aujourd’hui cette Image de marque d’AIR SENEGAL est en train de se dégrader à petit feu et c’est déplorable. Tout le monde sait que l’industrie du Transport Aérien est très complexe, les chances sont nombreuses pour qu’il y ait toujours des couacs durant le PARCOURS du client. Mais il existe des FORMULES de résolution de conflit pour chaque incident qui survient durant ce PARCOURS.


Je suis sidéré lorsque je vois autant des clients déverser leurs biles sur les RS (Normale et Naturel) mais qu’il n’y ait pas les répliques et solutions adéquates à ces complaintes – Un pauvre Omar qui essaie tant bien que mal.
De grâce, Apprenez à accepter que les gens donnent leurs avis qui ne sont pas nécessairement bibliques mais juste des opinions ‘’personnelles ‘’. Ces contributions, au contraire, devraient juste être considérées comme des critiques constructives des lors qu’elles restent courtoises, objectives/constructives et techniques.


Le Constant est presque unanime, AIR SENEGAL ... Nous l’aimons . CI Kaw CI Kanam .

Baba GADIO
Regional Sales Manager Airlines
West & Central Africa



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page