leral.net | S'informer en temps réel

Yakham Mbaye, DG du quotidien Le Soleil : « je n’ai ni véhicule, ni villa de fonction »

A la suite d’un communiqué au vitriol de l’intersyndicale du quotidien ‘’Le Soleil’’, Yakham Mbaye a répondu aux accusations portées contre sa personne, en plus de faire des révélations sur le pillage qu’il a trouvé sur place.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Juillet 2018 à 10:51 | | 0 commentaire(s)|

« Ils disent dans leur communiqué, que j’aurai décidé de suspendre des reportages. C’est totalement faux. C’est aussi faux de dire que Le Soleil a raté de grands évènements dans les régions et je leur demande de me citer juste un seul exemple. Les sénégalais doivent savoir que les comptes du Soleil arrêtés au 31 décembre 2017 étaient de moins de 350 millions de Fcfa. N’empêche, cinq mois après mon arrivée, j’ai régularisé 27 travailleurs dont certains sont au Soleil depuis 1989 sans le moindre contrat.

Pour le repositionnement du soleil c’est un mensonge public. Aujourd’hui le tirage du soleil a été augmenté de 25%. Il était présent dans 8 localités, aujourd’hui, le journal est dans 36 localités et nous sommes le troisième tirage derrière
l’Observateur et Stades.

Ils ont aussi parlé de marché douteux. L’un des secrétaires généraux du syndicat est membre de la commission des marchés. C’est très grave. D’abord, je n’ai pas de logement de fonction je vis avec ma famille sur la VDN. Ce qui s’est passé, c’est qu’il y a le bâtiment devant servir à loger le directeur général du Soleil qui menaçait ruine. C’était même une doléance et après constat d’huissier, le bâtiment a été rénové après une demande de renseignement de prix. J’ai aussi de véhicule de fonction. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé 4 voitures et celle destinée au DG qui était à l’abandon. J’ai fait réparer ces voitures au lieu de dépenser 160 millions de FCFA pour en acheter d’autres.

La vérité c’est qu’ils m’attaquent pour faire du terrorisme intellectuel et me déstabiliser. Mais qu’ils sachent que moi je ne suis pas Cheikh Thiam. Et ces gens-là qui m’attaquent, sont des acteurs actifs d’un détournement de deniers publics. La preuve par les primes de panier qui doivent être accordées aux journalistes qui restent à la rédaction au-delà de 22h. Ces primes ont couté 56 millions de Cfa dans l’exercice précèdent octroyés à 104 personnes.

Pour l’indemnité kilométrique, qui doit être accordée pour nécessité de service, au
Soleil ou dans le parc automobile, on ne voit presque pas de voiture, il y a 64 qui en ont bénéficié. J’ai mis un terme à cette bamboula et lancé un processus d’audit. Ils parlent de l’accord d’entreprise mais cet accord est un hold-up contre les deniers du Soleil. Ces soi-disant syndicalistes doivent savoir qu’ils ne m’ébranlent pas et je sortirai une par une leurs magouilles.

Ceux qui ont fait ce communiqué rempli de mensonges sont venus dans mon bureau pour me proposer de grignoter, avec eux, sur l’argent public. Je les ai virés car je ne suis pas dans les magouilles. Eux, si. Non seulement je porterai plainte contre eux et surtout Amadou Diop qui a envoyé le communiqué, mais qu’ils sachent qu’ils m’auront en face. Ceux qui me connaissent, savent que je n’ai pas peur de la bagarre
».







Libération



Cliquez-ici pour regarder plus de videos