a
leral.net | S'informer en temps réel

640 millions de FCfa volés à l'Ambassade du Sénégal à Lisbonne

Selon les informations de "Libération", l’inspecteur du Trésor Galadio Konaté est interrogé sous le régime de la garde-à-vue à la Division des investigations criminelles (Dic). En cause, 640 millions de Fcfa qu’il avait volés alors qu’il était agent comptable particulier de l’ambassade du Sénégal à Lisbonne, au Portugal. En fuite depuis 2006, il vient d’entrer interpellé alors qu’il tentait de revenir au Sénégal par la voie terrestre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Avril 2018 à 09:27 | | 0 commentaire(s)|

640 millions de FCfa volés à  l'Ambassade du Sénégal à Lisbonne
Libération est en mesure de révéler qu’un inspecteur du Trésor est interrogé sous le régime de la garde-à-vue à la Dic. Ce, en attendant sa présentation au procureur de la République dans le cadre d’une rocambolesque affaire de détournement de deniers publics. Gladio Konaté, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était agent comptable particulier de l’ambassade du Sénégal à Lisbonne, au Portugal. Alors qu’un contrôle avait été déclenché dans cette représentation diplomatique, courant 2006, l’inspecteur du Trésor avait, sans avertir, disparu dans la nature au moment où les vérificateurs commençaient à lui poser certaines questions. En vérité, M. Konaté savait qu’il allait être serré puisque la mission de contrôle a découvert qu’il avait détourné, sur la base de faux et dépenses fictives, pas moins de 640 millions de Fcfa.

L’Etat, à travers son agent judiciaire, avait déposé une plainte. Mais, depuis, qu’il avait disparu dans la nature après avoir reconnu avoir « déconné », en utilisant une partie des fonds détournés pour monter des sociétés et « gérer » des problèmes personnels. Croyant sans doute que les services de sécurité l’avaient oublié, la mis en cause présumé a tenté de rallier le Sénégal il y a de cela quelques jours, en passant par la frontière terrestre. Il ignorait sans doute que son signalement était partout. C’est d’ailleurs grâce à ce dispositif qu’il a pu être arrêté par la Direction de la Police de l’air et des frontières avant d’être remis à la Dic pour des investigations poussées.

L’enquête qui suit son cours risque de révéler (enfin) ses secrets puisque la question qui se pose est de savoir comment l’agent comptable particulier a pu détourner seul et sans complicité, 640 millions sans éveiller le moindre soupçon. Une affaire à suivre.





Libération



Cliquez-ici pour regarder plus de videos