leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 3 Janvier 2011

AUDIT DE LA SENELEC : Des choses extrêmement graves découvertes par les auditeurs


Le président de la République est très irrité par les informations qui lui proviennent de la Sénélec. Il en a fait état lors de son rencontre avec les responsables de son parti le 31 décembre à l’hôtel Radisson. Il a déclaré qu’à chaque fois que les auditeurs avancent dans le travail, ils découvrent des dettes énormes à la Sénélec que l’Etat du Sénégal doit rembourser.



AUDIT DE LA SENELEC : Des choses extrêmement graves découvertes par les auditeurs
D’autres sources soutiennent que des choses extrêmement graves ont été découvertes à la Sénélec par les auditeurs. Récemment, la Cour des Comptes avait entendu les responsables de la Sénélec et le Ministre Samuel Sarr sur leur gestion.

WADE SUR LA SITAUTION A LA SENELEC

Dans son adresse à la nation, le président a déclaré : Il reste, bien entendu, le problème lancinant de l’électricité. Je vous épargnerai le détail de ce que nous faisons. Je vous demande seulement de me faire confiance et de patienter encore quelques mois. Je sais combien est grande la frustration des usagers face aux désagréments occasionnés par les délestages, ce en dépit des investissements importants consentis pour redresser ce secteur vital de l’économie et satisfaire la demande en électricité et en gaz.

En raison de la persistance des défaillances et de la complexité des problèmes que pose la question de l’énergie, j’ai prescrit un audit complet du secteur pour identifier les causes profondes de la croise et apporter des solutions durables.

Les premiers constats du diagnostic sont connus : déficit structurel de production, circuit d’approvisionnement inadéquat et forte dépendance au fuel dont les prix restent très élevés, en plus des retards enregistrés dans l’exécution des projets d’exploration du gaz et de mise en place des centrales à charbon.
Au regard de ces constats, le gouvernement finalise actuellement un Plan d’urgence pour améliorer la fourniture en énergie notamment par :
la mise en place de capacités additionnelles d’appoint avec l’accélération des projets de centrales au charbon ;
l’amélioration des méthodes d’approvisionnement de la SENELEC en combustible ;
et une meilleure maîtrise de la demande.

En plus de ces mesures d’urgence, nous avons signé avec le Groupe EDF (Electricité de France) un accord dont la mise en œuvre nous permettra de résoudre de manière durable le problème des délestages par un renforcement de la production et un meilleur entretien des équipements pour une plus grande efficacité du système de distribution de l’électricité.

Je voudrais en outre saluer la mise en place par le ministère chargé de l’Energie d’un comité de restructuration et de relance du secteur de l’Energie qui regroupe diverses compétences de la filière.
Malgré les difficultés actuelles, je tiens à la poursuite du programme d’électrification rurale, pour atteindre le taux de couverture de 50% à l’horizon 2012.

Bitimrew.net
(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par Sall le 03/01/2011 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

son rencontre!!! quel français

2.Posté par Sunugal le 03/01/2011 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade avait tout cautionné. Certains seront sacrifiés pour karim

3.Posté par loukh le 03/01/2011 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c du n'importe koi tout ça!!!!il y a tellement de soleil au Senegal que l'on est noir carbonisé!!!so pourquoi ne pas utiliser l'energie solaire en partei!!!!?????pfffff!sathie bi rek mo lén nekh

4.Posté par serigne saliou le 04/01/2011 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est aberant de parler de la senelec et de sa situation desastreuse sans tenir compte d'un détail évident comme comme un gros nez sur le visage d'un peulh ,à savoir que la senelec se trouve au senegal et que ce meme senegal est atteint d'un cancert au stade terminal :ABDOULAYE WADE ET LE REGIME DE L'ALTERNANCE;c'est cela que nous devons d'abord soigner en 2012 ,apres on y verra plus claire pour la senelec,la sar ,les ics ,les innondations , la mort de l'agriculture , le chomage des jeunes , les scandales financiers à coup de milliards ,le délabrement des écoles publiques et de l'université cheikh anta diop ,la tranformation sous nos yeux impuissants de notre contitution en chiffon ,l'enrichissement sans cause à coup de milliards pour des "va nus-pieds" qui avant alternance se déplacaient de pikine au centre ville à pied parce qu'ils n'avaient pas de quoi prendre le bus ........IL VAUT MIEUX QUE JE M'ARRETE LA SINON ON N'Y VERRA PLUS CLAIRE DU TOUT !!!!!

5.Posté par ndioudemba le 07/01/2011 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wakhou yalla degge la, loukh ya mena wakh degg diuredieuf !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page