leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Diop, SG de la Cnts-Fc: «…Une cascade de licenciements pour motif économique, notée après la fin de la loi d’habilitation»

Le Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (Cnts/Fc) fait état d’une série de licenciements pour motif économique à un rythme insoutenable, après la fin de la durée de la Loi d’habilitation


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Juin 2021 à 09:23 | | 0 commentaire(s)|

Cheikh Diop, SG de la Cnts-Fc: «…Une cascade de licenciements pour motif économique, notée après la fin de la loi d’habilitation»
Le Covid-19 poursuit sa marche à un rythme ralenti dans le pays. Le chef de l’Etat avait fait voter la Loi d'habilitation qui interdit les licenciements.

Aux questions « Cette décision n’a pas été respectée dans plusieurs entreprises ? Comment réagissez-vous à cela ? », Cheikh Diop, Secrétaire général de la Cnts/Fc, relève qu’à la décharge des employeurs, la Loi d’habilitation qui a permis au Président Macky Sall de décréter l’interdiction de licenciement et d’encadrer, au pire des cas, le chômage technique, a été respectée pour l’essentiel. Certains pensent que cette décision présidentielle couvre toute la durée de la crise sanitaire mais que non, ça couvre juste les trois premiers mois de la pandémie.

« C’est après ce délai, que nous avons enregistré une cascade de licenciements pour motif économique, à un rythme insoutenable, comme pour profiter de la situation afin de régler des comptes. Au même moment, nous avons noté beaucoup de cas de chômage technique, qui foulent au pied toute réglementation.

C’est le cas de la société gazière Fortesa parmi d’autres. Nous sommes encore en train de traiter tous les cas qui nous sont soumis
».

Evoquant les acquis obtenus par le milieu syndical, Cheikh Diop dénonce aussi dans cet entretien accordé au journal «Le Quotidien », un complot dont ont été l’objet ses camarades intervenant dans le secteur du transport des hydrocarbures, de la part de certains syndicalistes pour les diviser, les affaiblir et les poignarder dans le dos. Le leader de la Cnts/Fc est d’avis que la problématique de l’emploi au Sénégal ne peut se résoudre par des actions ponctuelles.


Titre de votre page Titre de votre page