leral.net | S'informer en temps réel

Combat contre la corruption: Le rôle attendu des acteurs culturels, selon Seynabou Ndiaye Diakhaté, présidente de l’OFNAC

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a clôturé hier à Pikine, la Quinzaine nationale de lutte contre la fraude et la corruption, édition 2021. Des attestations de reconnaissance ont été remis à des récipiendaires. Cette 5e édition s’est déroulée du 9 au 22 décembre 2021. Et pour combattre la corruption, il y a aussi le rôle attendu des acteurs culturels, selon Seynabou Ndiaye Diakhaté, présidente de l’OFNAC.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Décembre 2021 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

Combat contre la corruption: Le rôle attendu des acteurs culturels, selon Seynabou Ndiaye Diakhaté, présidente de l’OFNAC
Selon la présidente de l’Ofnac, la lutte contre la corruption incombe à tout le monde. «Ce combat ne se mesure pas seulement à travers le nombre de lois adoptées. C’est un engagement qui inspire toute la société, les acteurs culturels notamment. Ce combat, ce n’est pas celui du gouvernement seulement, mais celui de toute la population sénégalaise. C’est le choix du projet que nous déroulons avec Afrikulture Urban» explique-t-elle.

À l’en croire, les acteurs culturels ont un rôle important à jouer dans la lutte contre la fraude et la corruption.

«Ils sont proches des populations et ont des messages poignants à faire passer à travers les graffitis et les chansons», ajoute Mme Diakhaté.

D’après de nombreuses organisations de la société civile, le Sénégal reste gangréné par la corruption. D’ailleurs, selon le rapport de Transparency international, le Sénégal se trouve toujours dans la zone rouge.

«Avec la nouvelle stratégie nationale de lutte contre la corruption, nous allons bientôt quitter la zone rouge et aller vers une notation meilleure», promet la présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).






Tribune


Titre de votre page Titre de votre page