a
leral.net | S'informer en temps réel

Contre le parrainage et la modification de la Constitution: Les forces vives lance l’opération "Ninki Nanka", un 23 juin bis


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Avril 2018 à 12:57 | | 0 commentaire(s)|

A moins que les autorités ne reculent à faire passer le projet de loi portant modification de la Constitution avec l’introduction du parrainage, ça promet de chaudes empoignades dans les jours à venir.

Des organisations de la société civile et des responsables de partis politiques sont sur le qui-vive. Ils sont en train de s’organiser et de peaufiner leur plan pour rééditer le coup du 23 juin 2011. Lequel était marqué par un soulèvement populaire pour le retrait du ticket présidentiel. C’est en tout cas ce qui est ressorti hier au siège de la convergence Bokk Gis Gis, où l’on procédait au lancement de l’opération Ninki Nanka. «Nous sommes dans un régime dictatorial. Il s’agira d’unir toutes les forces et de porter le combat ensemble pour redresser le Sénégal», explique son coordonnateur, Abdourahmane Sow de la Cos/M23. Avant de poursuivre : «Nous allons porter le combat contre Macky et son régime dictatorial pour préserver les principes».

Avisés des «intentions illégitimes» du Président Macky Sall et ses collaborateurs de «bâillonner» tous les acteurs par une justice aux ordres et des subterfuges et autres calculs politiciens, en manipulant et en tripatouillant la Constitution, la COS/M23 a appelé à l’union des forces patriotiques, pour le respect de la souveraineté du peuple. Ainsi, pour une synergie des forces, la prise en charge de toutes les préoccupations qui accablent le peuple, la Cos/M23 demande aux différents acteurs de mettre à terre toutes autres considérations militantes ou partisanes, pour un front unitaire, former un bloc soudé et conséquent, et dire non à la forfaiture. Et faire prévaloir le principe du «Un pour tous, Tous pour un», dans le souci majeur de sauvegarder des acquis démocratiques, qui nous ont valu à la Nation sénégalaise tant de sacrifices.

Cette plateforme regroupe toutes les organisations de la société civile, les forces travaillistes, les partis politiques, «partageant la même vision et la même compréhension des principes démocratiques et républicains, aujourd’hui foulés aux pieds par le Président Sall et son régime». A travers l’opération Ninki Nanka, la Cos/M23 invite les différentes organisations «victimes de la dictature et des forfaitures» du régime en place, le peuple sénégalais à travers ses différentes composantes, à constituer un front unitaire pour faire face et restaurer le Droit.  Et ainsi lutter contre l’injustice et le projet de loi sur le parrainage prévu par le Président Macky Sall, «sans concertation ni consensus avec les acteurs».

Responsable au Parti démocratique sénégalais (Pds), Babacar Gaye qui a pris part à cette rencontre, a insisté sur les non-dits qui se cachent derrière ce projet qui sera bientôt soumis aux élus du peuple. Pour lui, ce parrainage est un leurre et une forme de détournement des suffrages. Occasion qu’il saisira pour inviter les leaders à se faire violence. Dans le même sillage, il a appelé la population sénégalaise à la mobilisation pour faire face à Macky Sall et à son régime qui, selon lui, continuent à agresser la démocratie.





Walf Quotidien 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos