leral.net | S'informer en temps réel

Demande de liberté provisoire : La Chambre d’accusation dit niet à Cheikh Gadiaga


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Juillet 2018 à 09:17 | | 0 commentaire(s)|

Demande de liberté provisoire : La Chambre d’accusation dit niet à Cheikh Gadiaga
La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a rejeté jeudi la demande de liberté provisoire de Cheikh Gadiaga, inculpé et placé sous mandat de dépôt pour association de malfaiteur, tentative d’extorsion de fonds, entre autres délits. Après que sa requête aux fins de mise en liberté a été rejetée par le juge d’instruction, le co-prévenu de Moïse Rampino avait déposé un recours devant cette juridiction. Statuant sur son cas avant-hier, la Chambre a rejeté sa demande, confirmant ainsi le magistrat instructeur.

Selon « Les Echos », la chambre d’accusation a estimé que les faits pour lesquels il est poursuivi, sont «graves » et qu’il y a « risque de trouble à l’ordre public ». Une décision qui le maintient donc en prison.

Cependant, Cheikh Gadiaga n’abandonne pas. D’après le journal, il compte formuler un pourvoi devant la Cour suprême.

Pour rappel, Gadiaga et Rampino sont accusés d’avoir mis en place un site d’informations pour s’attaquer à des pontes de la République, (ministres, directeurs des impôts et domaines, colonels des douanes), dans le but de les faire chanter. C’est le Directeur des ADS, Pape Maël Diop qui a initié la procédure, en déposant une plainte devant la Section de recherches. Avant que d’autres victimes ne sortent du bois.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos