leral.net | S'informer en temps réel

Démission du magistrat Ibrahima Dème : A l’origine, une brouille avec Lanssana Diabé après la relaxe d'un présumé terroriste


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Mars 2018 à 14:41 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le magistrat Ibrahima Hamidou Dème, substitut à la Cour d’appel de Dakar a encore claqué la porte. L'ex- démissionnaire du Conseil supérieur de la magistrature a démissionné de la magistrature elle-même, à qu’il reproche d’avoir "démissionné". Le journal L’As dans son édition du jour révèle qu’une brouille avec son supérieur hiérarchique, est à l’a l’origine de cette démission fracassante.

Le Procureur général de la Cour d’appel voulait faire appel concernant un présumé terroriste relaxé. Le substitut Ibrahima Hamidou Dème a été chargé de faire le mémoire d’appel. Mais puisqu’il n’a pas d’éléments factuels pour motiver son réquisitoire, il ne l’a pas réussi, suscitant ainsi, la colère de son supérieur Lassana Diabé.

Et puisqu’il ne voulait pas défendre l’indéfendable, Ibrahima Hamidou Dème a préféré jeter la toge pour ne pas dire démissionner et rester quitte avec sa conscience. Dans la lettre a adressée au chef de l’Etat par voie hiérarchique, il écrit que « la magistrature est de plus en plus fragilisée, voire malmenée de l’intérieur comme de l’extérieur. Il en est résulté une crise sans précédent de la justice qui a perdu sa crédibilité et son autorité ». Et la sentence du magistrat Ibrahima Hamidou Dème, est sans appel.

« Aujourd’hui, elle ne joue plus son rôle de gardienne des libertés individuels, de régulateurs sociale et d’équilibre des pouvoir. Conséquence : «Je démissionne d’une magistrature qui a démissionné.»