Leral.net | S'informer en temps réel

Des tirs nourris entendus dans deux bases militaires de Khartoum

Rédigé par La rédaction de leral.net le 16 Janvier 2020 à 10:26

Des employés y ont lancé une "rébellion" pour rejeter les compensations financières proposées par les autorités dans le cadre du plan de restructuration de l'ex-Service national de renseignement et de sécurité soudanais (NISS).


Selon des témoins, ces tirs provenaient d'une base du quartier de Riyadh, dans le nord de Khartoum, et sur la base de Khartoum-Nord, en banlieue de la capitale soudanaise.
Ces deux bases abritent l'ex-Service national de renseignements et de la sécurité soudanais (NISS). Il y a quelques mois, le NISS est devenu "Service des renseignements généraux ".
Les autorités ont déployé sur les lieux des forces de sécurité importantes et fermé l'espace aérien du pays.
"Alors que nous sommes dans un processus de restructuration du NISS, certains membres ont rejeté les compensations financières proposées pour leur retraite", a indiqué le NISS dans un communiqué, sans faire état de ces tirs.
Le Premier ministre Abdallah Hamdok a assuré que la situation était "sous contrôle".
Depuis la conclusion en août d'un accord entre les militaires et les dirigeants de la contestation, le pays est dirigé par un gouvernement de transition.
BBC