leral.net | S'informer en temps réel

Deux de ses membres tombés: Comment opérait ces malfrats du Pont de l’Emergence

Le Commissariat d’arrondissement de Grand-Yoff a mis fin aux agissements d’un duo d’agresseurs qui écumaient les alentours des quartiers Arafat, Scat-Urbam, Hlm Grand-Yoff jusqu’au niveau du Pont de l’Emergence. Actunet.net est revenu sur le mode opératoire de ces malfrats du « Pont de l’Emergence ».


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Janvier 2021 à 09:16 | | 0 commentaire(s)|

Deux de ses membres tombés: Comment opérait ces malfrats du Pont de l’Emergence
Les quidams profitaient des heures où les travailleurs rentraient du travail, avec l’approche de l’heure du couvre-feu, pour s’en prendre aux honnêtes citoyens.

Mais El H. D. et A. Ng. C. ont été interpellés par les hommes du Commissaire Abdou Sarr de Grand-Yoff. Ce jour, une quinzaine d’agresseurs armés d’armes blanches dont des couteaux et des machettes, a surgi brusquement pour s’attaquer aux passants. Ils arrachaient aux passants des objets comme les téléphones.

Même les vendeurs de fruits n’étaient pas épargnés par la bande. Ils ont réussi à arracher un téléphone et 83 mille francs aux dames nommées A. Ba et A. Diallo, à leur descente d’un minibus «Tata».

En patrouille, les limiers ont effectué une descente sur les lieux pour en découdre avec les agresseurs. Les policiers ont réussi à appréhender El H. D. et A. Ng. C. D’ailleurs, au cours de leur arrestation, les agresseurs ont blessé un agent de police. El H. D., âgé de 20 ans et carreleur de profession, a été déféré une fois pour usage de chanvre indien.

Il avoue opérer avec sa bande composée d’une dizaine de personnes. Son acolyte A. Ng. C., électricien de profession, a également été une fois déféré pour usage de chanvre indien.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos