leral.net | S'informer en temps réel

Diamniadio – Démolition d’une quarantaine de maisons : Les impactés engagent la responsabilité du maire


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Août 2018 à 10:14 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
La ‘’responsabilité’’ du maire Mamadou Moulaye Guèye est ‘’entière’’ dans l’opération de la DSCOS ayant engendré la démolition d’une quarantaine de maisons à Diamniadio Sud Extension. C’est la conviction des victimes qui s’étaient donné rendez-vous samedi sur le site, informe Le Quotidien.

« Pourquoi la mairie a loti des terres appartenant à l’Etat ? Sur quelle base les parcelles nous ont été attribuées ? Aujourd’hui, ce sont les grandes questions sur lesquelles nous attendons des réponses de la part du maire. Le titre foncier 8 460 R est immatriculé au nom de l’Etat, donc l’Etat a le droit de donner une partie de cet espace à un particulier », a réagi le porte-parole du jour, Pape Moussa Ba.

Indexant Moulaye Guèye comme le principal responsable de leur malheur, le porte-parole, par ailleurs président du Conseil communal de la jeunesse, a déploré l’attitude ‘’irresponsable’’ de ce dernier, durant la journée de vendredi. « Nous fustigeons que depuis hier, que le maire Mamadou Moulaye Guèye ne soit pas venu sur les lieux pour constater les dégâts et ainsi apporter son soutien aux impactés », s’est-il désolé.

Vendredi, tot le matin, les engins destructeurs sous forte escorte de la DSCOS, ont démoli une quarantaine de constructions sur le site où près de trois cent (300) parcelles ont été attribuées par la mairie. Le 1er adjoint au maire de Diamniadio Alioune Abdou Ndiaye avait dégagé en touche toute responsabilité de la mairie, mettant tout sur le dos de l’Etat. Pour autant, d’après un document du bureau de la Conservation foncière de Rufisque, approuvée le « 15 octobre 2014 », la Société Urbaine d’Entreprise, représentée par Demba Diop, est bénéficiaire du droit au bail sur le site en question d’une superficie de ‘’22 hectares 00 are centiare environ’’.

Une source informe que : « le maire a été entendu à deux reprises par le Dscos sur ce dossier, pour activité illégale sur un périmètre d’autrui ».

Tout ce qu’attendent les populations de Diamniadio, ce sont des réponses claires de la part du maire et le soutien du Président Macky Sall pour que pareille situation ne se reproduise plus dans la commune.