a
leral.net | S'informer en temps réel

Drame conjugal à Fissel : Comment Saliou Ngom a égorgé son épouse enceinte

Saliou Ngom, professeur de Sciences de la vie et de la terre (Svt), a égorgé son épouse enceinte ce jeudi à Koboran, un village de la commune de Fissel Mbadane, département de Mbour, région de Thiès. Le mobile serait la jalousie, selon « L’Observateur » qui retrace le film du drame dans son édition de ce vendredi.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Novembre 2018 à 08:32 | | 0 commentaire(s)|

Sujet à des troubles mentaux, Saliou Ngom était exempt de cours durant cette année

De l’économie des faits, il ressort selon le journal que le professeur de Svt, en service au village de Gascop (Bambey) est sujet à des troubles mentaux, ponctués par des crises d’hystérie qui l’amènent à adopter un comportement belliqueux qu’il manifeste à l’encontre de tout son entourage. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il a été exempté de cours durant cette année académique. »

Aussi apprend-on que Saliou Ngom et son épouse ne filait plus le parfait amour. Dans ces moments de crises, le mari n’hésitait pas à proférer des menaces de mort à l’endroit de son épouse âgée de 22 ans et mère d’un enfant et qui portait une grosses quasi à terme.

Le film de la tragique scène de ménage

Le jour des faits, elle avait rejoint son époux qui se trouvait seul dans la cour de la maison. Ce jour, le village abritant un marché hebdomadaire, les occupants de cette concession s’y étaient rendus. Amy Dieng le salue respectivement, s’engouffre dans la chambre. L’instant d’après, elle est rejoint d’u pas décisif dans la pièce par le mari bouillant de colère et quasiment dans un état second. Muni d’une arme blanche (couteau), Saliou Ngom s’est acharné sur elle avant de finir par l’égorger comme un mouton de tabaski.

Relativement au mobile de cette tragique scène de ménage, il s’agit d’un « différent découlant de faits de jalousie », selon le journal qui cite les sources proche de la famille.

En cavale, il est arrêté au marché de Mba

Son forfait accompli, Saliou Ngom est entré en cavale. Il est arrêté au marché de Mba et livré à un gendarme qui était sur les lieux. La dépouille d'Amy Dieng sera acheminée par les pompiers au centre de santé de Thiadiaye. Sur place le personnel médical tentera de sauver le bébé. En vain.

Les corps de la maman et de l'enfant sont admis à la morgue de l'hôpital de Mbour. L'auteur présumé du meurtre est en garde à vue à la gendarmerie de Thiadiaye.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos