Leral.net | S'informer en temps réel

États-Unis : à 88 ans, elle retrouve sa fille prétendue morte après son accouchement en...1949 !

Rédigé par Alain Lolade le 15 Décembre 2018 à 18:26

Il y a environ deux semaines, une Américaine de 88 ans a retrouvé sa fille qu'elle n'avait plus vue depuis son accouchement en 1949. On lui avait ainsi affirmé que son bébé était mort, alors qu'il n'en était rien.
Comment a-t-on pu faire croire à une toute jeune mère de famille que l’enfant qu’elle venait de mettre au monde avait finalement rendu l’âme ?


États-Unis : à 88 ans, elle retrouve sa fille prétendue morte après son accouchement en...1949 !
C’est pourtant ce qui est arrivé à Geneviève. Le 12 mai 1949, alors âgée de plus ou moins 18 ans, elle accouche à l’hôpital Saint Mary à Gary, dans l’Indiana (États-Unis).

Comme rapporté par RTL.fr, Genevieve avait quitté le lycée au début de sa grossesse, ce qui ne l’avait toutefois pas empêchée de décrocher son diplôme de fin de lycée, ainsi reçu par voie postale. La jeune femme aspire à devenir infirmière, mais elle est consciente qu’avec un enfant à charge et un père fuyant ses responsabilités, il lui sera difficile d’accéder à cet avenir.

Après l’accouchement, on lui indique que son bébé, fille, est mort

Mais c’est un affreux soulagement que Geneviève connaît ce 12 mai 1949, quand on lui apprend que la fille qu’elle a mise au monde, est décédée peu après l’accouchement. Geneviève tente de se remettre de ce drame, et quitte la maison familiale quelque temps plus tard pour s’installer en Floride, où elle devient cuisinière.

Les années passent sans que Geneviève ne retombe enceinte. Et en début de mois, cette femme désormais âgée de 88 ans, a reçu une visite tenant de l’ordre du miracle. Une femme de 69 ans se prénommant Connie et née le 12 mai 1949.

" I’ve just met my biological mother for the first time in my life!!!!! What a blessed and wonderful Christmas present!!!! It’s something I’ve dreamed of my whole life....literally."

Connie a réalisé le métier rêvé de sa mère

Geneviève venait ainsi de retrouver sa fille. La famille californienne ayant élevé Connie lui avait d’abord signifié l’avoir trouvée dans cet hôpital catholique, avant de lui indiquer qu’elle était la fille d’une amie de la famille. Et il se trouve que Connie a, pendant 34 ans, assuré la profession d’infirmière.

Un jour, Connie a décidé de se livrer à un test ADN par la poste. Elle a alors retrouvé un cousin grâce auquel elle a pu mettre un nom sur sa mère biologique, avant que les deux femmes ne se retrouvent il y a peu, pour un cadeau de Noël commun comme nul autre.