leral.net | S'informer en temps réel

Eventuel troisième mandat de Macky Sall: D’avance, les socialistes de Ziguinchor disent niet

Pas question de soutenir un candidat pour un troisième mandat à la prochaine présidentielle: C’est la position des socialistes de la région de Ziguinchor, qui ont sonné la remobilisation ce week-end end à Ziguinchor, dans la perspective des élections territoriales. "Sud Quotidien"


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Juillet 2021 à 19:42 | | 0 commentaire(s)|

Les socialistes de la région en déphasage avec l’idée d’un troisième mandat, disent ne pas être disposés à aller en campagne pour un troisième mandat, faisant allusion à la question qui alimente depuis le débat politique. Et comme si cela ne suffisait pas pour les camarades de Aminata Mbengue Ndiaye à Ziguinchor, le Parti socialiste doit avoir un candidat en 2024.

Les socialistes de la région de Ziguinchor semblent trancher la question du troisième mandat agité dans le landerneau politique sénégalais. Les camarades de Aminata Mbengue Ndiaye à Ziguinchor sont catégoriques : « Il n’est pas question de soutenir un candidat à un troisième mandat à la Présidentielle. Ce n’est pas moi qui décide pour le Parti socialiste mais nous, Socialistes de Ziguinchor dans la coordination régionale, nous ne sommes pas disposés à aller à une campagne pour un troisième mandat», lance le Secrétaire Général de l’Union Régionale de la Coordination PS de Ziguinchor, Bakary Bassène.

Selon lui, « il faut qu’on présente notre candidat à la présidentielle». Une sortie des socialistes du sud qui témoigne de la détermination de ces derniers à dire niet à un troisième mandat.

Ces socialistes qui ont sonné la remobilisation des troupes dans la perspective des prochaines élections territoriales, sont en train de dessiner les contours de leur implication à ces élections.

« Seul ou avec une ou des coalitions, le Parti socialiste de Ziguinchor prendra ses responsabilités», martèle M. Bassène, le patron des socialistes de la région sud, qui étaye cette position par, dit–il, le constat de l’absence d’une autorité socialiste à la tête d’une institution au niveau de la région. Un échange avec la coalition Benno Bokk Yakaar pourra fixer les règles du jeu à ces élections locales.

« Nous, socialistes, nous devons avoir des candidats socialistes au niveau de Ziguinchor. Mais nous allons au préalable échanger avec Benno Bokk Yakaar qui est notre coalition mère. Si nous nous entendons, je pense que nous allons pouvoir gagner ensemble et gérer ensemble. Si tel n’est pas le cas, le Parti socialiste de la région de Ziguinchor prendra ses responsabilités et ira seul ou avec une ou des coalitions».

Négocier et fermement avec leurs alliés, c’est la posture que comptent adopter les socialistes de la région de Ziguinchor, qui estiment qu’en parti discipliné, ils travaillent dans l’ordre.






Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page