leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 17 Juillet 2014

Exclusif : Amadou Samba Tall et la boulimie foncière non encore élucidée au Cadastre


Le Conseil des ministres a annoncé hier le départ du Directeur général du Cadastre. Amadou Samba Tall est admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite. Mais, parce qu’il y a un mais, le départ du gars laisse beaucoup de mystères et de non dits dans sa gestion de cette très stratégique boite qu’est le Cadastre.



Exclusif : Amadou Samba Tall et la boulimie foncière non encore élucidée au Cadastre
Le sieur Tall est embourbé dans ce qu’il est convenu d’appeler l’un des plus gros scandales fonciers du Sénégal mais sans être inquiété. Est-ce normal qu’il puisse connaître une retraite dorée sans pour autant éclairer la lanterne des Sénégalais sur sa gestion jugée catastrophique et dans laquelle des membres de sa famille sont cités. Car, en effet, selon un document dont nous avons copie, N°01XX/XX/XXX/ Def/ C avril 2013, il occupe 5600m2 sur les lotissements de Ouakam et de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor. Et, le plus saugrenue dans cette histoire, c’est que, M.Tall dispose de ce titre quelques mois après sa nomination à la tête du Cadastre. Et, ce n’est pas tout, le nom du désormais ex-patron du Cadastre est lié à la société Vidage Sarl, gérée par sa fille Mlle Tall. Mais, nos informateurs jurent que c'est lui le véritable patron. Ce qui attire notre curiosité, c'est que ladite société a été créée le 27 janvier 2013 Ninéa : SNDKR2013B1305. En voilà une affaire qui risque de faire couler beaucoup d’encre et de salive à moins que les autorités fassent preuve de rigueur et d’esprit de rupture pour tirer au clair cette nébuleuse.



Titre de votre page Titre de votre page