leral.net | S'informer en temps réel

Jeu troublant sur le Fonds commun des greffiers ?: «Des magistrats font tout pour que le texte ne soit pas publié», Me Aya Boun Malick Diop

Dans un entretien accordé au journal « Le Quotidien », Me Aya Boun Malick Diop, secrétaire général du Sytjust, accuse des magistrats en service au ministère, d’être à l’origine des blocages dans la publication des décrets signés par le Président Macky Sall, comme l’instauration du Fonds commun des greffes.


Rédigé par leral.net le Mardi 30 Juin 2020 à 16:46 | | 0 commentaire(s)|

Jeu troublant sur le Fonds commun des greffiers ?: «Des magistrats font tout pour que le texte ne soit pas publié», Me Aya Boun Malick Diop
Depuis que ces décrets ont été signés en 2018, le ministre refuse de les publier pour la simple raison, qu’il y a des personnes qui veulent créer leur propre Fonds commun, c’est le Fonds commun des magistrats puisque les amendes et consignations alimentaient le Fonds commun des magistrats qui a été créé en 2011.

Mais lorsque le Président Macky Sall est venu, il a dit qu’un magistrat ne peut pas juger et prendre l’argent des amendes et des consignations et le mettre dans sa poche. Donc, il a éliminé le Fonds commun des magistrats le 30 août 2012.

C’est Abdoulaye Wade qui l’avait créé le 1er décembre 2011. Les amendes et consignations qui devaient alimenter ce Fonds commun des magistrats, ont été versées dans le Fonds commun des greffiers en 2018.

C’est ce que certains magistrats du ministère de la Justice n’arrivent pas à gober. Mieux, ils proposent maintenant au ministre de la Justice, de créer le Fonds commun de la justice pour que les magistrats bénéficient de ces amendes et consignations. Ce qui est inadmissible. C’est pour cela qu’ils ont bloqué la publication des décrets.

A la question « donc ce sont des collaborateurs du ministre, notamment des magistrats, qui sont à l’origine du blocage ? », voici sa réponse :
« Mais il est entré dans leur jeu. Ils l’ont convaincu à prendre fait et cause pour eux. Depuis que le décret est sorti, ceux qui sont au ministère de la Justice, de connivence avec ceux qui sont au secrétariat général du gouvernement qui est chargé de la publication, il y a des magistrats là-bas, ils ont fait tout pour que le texte ne soit pas publié dans l’éventualité de créer leur fonds, afin de reprendre les recettes qui nous ont été allouéesV.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos