Leral.net | S'informer en temps réel



Kenya: Al Shabaab tue trois enseignants lors d'une attaque

le 14 Janvier 2020 à 10:14

Trois enseignants du primaire ont été tués et un autre enlevé lundi, à Garissa, au Kenya alors que des militants d’Al Shabaab menaient une offensive, visant principalement des villes le long de la frontière avec la Somalie.


Le dernier incident s’est produit à 2 heures du matin, lorsque les militants ont attaqué l’école primaire de Kamuthe à Garissa, tiré sur les trois enseignants et sont repartis avec le quatrième.

Il est établi qu’une infirmière a survécu à l’attaque, probablement en raison de son sexe, avant que les agresseurs ne détruisent un mât de communication.

Un enfant a également été blessé par une balle perdue.

“Ils ont également mis le feu à un poste de police”, a expliqué un officier supérieur. “Ils ont tué trois enseignants et nos officiers les poursuivent. Ils sont partis avec un autre enseignant”.

Une brève déclaration du quartier général de la police rapporte que «des milices armées présumées de l’AS (Al Shabaab) ont attaqué l’école primaire de Kamuthe, le poste de police de Kamuthe, un mât de télécommunications et assassiné 3 enseignants».

L’inspecteur général [de la police] Hilary Mutyambai a annoncé la semaine dernière que les forces de sécurité étaient en état d’alerte élevé après une attaque à Lamu, dans un camp militaire américain où trois Américains ont été tués, dont un soldat américain. Six avions et véhicules ont également été détruits lors de l’attaque.

L’attaque de lundi en suit une autre dans une école primaire de Saretho, à environ 25 kilomètres du camp de réfugiés de Dadaab, où quatre personnes, dont un enfant, ont été tuées.

La police a depuis identifié le cerveau de l’attaque comme étant Maulid Bilal, recherché pour avoir mené des attaques auparavant dans les régions de Fafi et de Hulugho