leral.net | S'informer en temps réel

Lancement du nouveau décodeur Hd, nouveaux services… : Canal+ Sénégal veut charmer ses téléspectateurs

Le Directeur général de Canal+ Sénégal, Sébastien Punturello, a lancé hier le nouveau décodeur Hd. Il a également présenté de nouveaux services : le renouvellement de droits de foot majeurs, ainsi qu’une programmation, «exceptionnelle» prévue pour ce mois d’avril.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Mai 2019 à 11:05 | | 0 commentaire(s)|

Lancement du nouveau décodeur Hd, nouveaux services… : Canal+ Sénégal veut charmer ses téléspectateurs
Du nouveau ! Le Directeur général de Canal+ Sénégal a convié hier la presse dans ses locaux pour parler de trois sujets qui vont sans doute plaire à ses téléspectateurs. Il s’agissait entre autres, du lancement du nouveau décodeur Hd, du renouvellement de droits de foot majeurs, et de l’opportunité de mettre en place une programmation exceptionnelle en ce mois d’avril. Ainsi, avec le nouveau décodeur Hd, sur les bouquets Canal+, plus de 20 chaines en Haute définition (Hd) sont désormais disponibles. «Il s’agit d’être équipé d’un nouveau décodeur Hd, qui permet une amélioration à la fois de la qualité de l’image, et celle du son. Et puis, c’est une nouvelle technologie qui permet à ceux qui connectent un disque à ce décodeur à travers un port usb de pouvoir enregistrer ou alors mettre aussi des programmes sur pause», explique Sébastien Punturello, Directeur général de Canal+Sénégal. Qui a profité de l’occasion hier pour annoncer l’évolution «importante» du service de «My canal», qui est accessible à travers une connexion internet. «C’est la possibilité d’avoir désormais accès à 60 chaines en streaming, donc sur une tablette, un téléphone, etc.», dit-il, précisant qu’il est inclus dans l’abonnement sans augmentation de prix. A noter également que la Hd est incluse dans les formules d’abonnement, pas d’option payante, ni d’augmentation de tarif. L’option enregistrement est désormais gratuite aussi.
S’agissant du renouvellement de droits de foot majeurs, pour les prochaines années, la Ligue des Champions de l’Uefa sera offerte en intégralité aux abonnés de ladite chaine pour 3 nouvelles saisons, à compter d’août 2018, ainsi que l’intégralité du football français pour 6 nouvelles saisons jusqu’en 2024. Pour la programmation exceptionnelle, le mois d’avril sera le mois du rire, d’après le Dg de Canal+Senegal. Plus de 20 comédies africaines, américaines, ou françaises seront diffusées sur la chaine. Au-delà de l’humour, il y aura également la production et la diffusion d’un magazine spécial Sénégal, axé entre autres sur les réalisations du pays dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse), animé par Robert Brazza, et présenté en partie par Diarra Ndiaye.

Les clauses financières de cette convention, jamais approuvée donc, se passent de commentaire. A l'article 6 de ladite convention, intitulé "redevances et taxes", il est écrit : "Dans le cadre de l'application de ladite convention par les parties et sous réserve des dispositions su paragraphe 6.3, Canal+ Sénégal s'engage à verser à l'Etat du Sénégal, une redevance annuelle liée au montant du CA (Ndrl, chiffre d'affaires) abonnements".

De suite, on apprend que si ce chiffre d'affaires est de 5 milliards FCFA, Canal verse à l'Etat 15 millions de francs. S'il est entre 5 et 10 milliards de FCFA, Canal décaisse 20 millions. Le bal des miettes se poursuit : de 10 à 15 milliards FCFA : 25 millions de francs ; de 15 à 20 milliards FCFA : 30 millions de francs et au delà de 20 milliards FCFA, 35 millions de francs. En clair, même si Canal+ fait, par exemple, un chiffre d'affaires abonnements de 50 milliards FCFA, c'est toujours une redevance annuelle de 35 millions de francs qu'elle paiera à l'Etat du Sénégal.
Cette "redevance" est la seule obligation financière de Canal+ vis-à-vis de l'Etat qui s'engage, toujours dans la convention de mettre "en oeuvre un cadre réglementaire assurant la défense des intérêts des fournisseurs et éditeurs de chaînes de télévision payante présentes dans les bouquets que Canal+ Sénégal commercialise sur le territoire du Sénégal, contre le piratage de leurs programmes".



Cliquez-ici pour regarder plus de videos