Leral.net | S'informer en temps réel

Le Canada lance un nouveau billet de 10 dollars figurant une femme noire

Rédigé par la rédaction le 23 Novembre 2018 à 06:58

Un nouveau billet de dix dollars canadiens est entré en circulation lundi 19 novembre. Pour la première fois, c’est une personne noire qui figure dessus, qui plus est une femme – ce qui est également une première dans l’histoire de l’Amérique du Nord. Elle s’appelle Viola Desmond.


On a peu entendu parler de Viola Desmond, icône de la lutte pour les droits civiques. Pourtant, il s’agit de la Rosa Parks du Canada et même avant l’heure. En 1946, Viola Desmond a été traînée hors d'un cinéma de la Nouvelle-Écosse, à l’extrême est du pays, par la police. Elle a été ensuite arrêtée, mise en prison et condamnée à une amende. La raison ? Cette femme noire avait refusé de quitter la zone réservée aux Blancs.









Un acte de protestation effectué près d'une décennie avant le refus de Rosa Parks de laisser son siège dans un autobus aux États-Unis. Pourtant, le geste contre le racisme de Viola Desmond est resté longtemps peu connu de la majorité des Canadiens : ce n'est qu'en 2010, donc 63 ans plus que tard, que la Nouvelle Écosse lui a offert des excuses posthumes.

Choisie par les Canadiens au terme d’une consultation publique

 

 

Viola Desmond a été choisie au terme d’une consultation publique, la population ayant été invitée à proposer le nom de Canadiennes emblématiques qui devraient figurer sur le prochain billet de banque. Pour qu’elle soit choisie, il y a eu du chemin de parcouru, car peu de monde la connaissait auparavant, comme nous l’explique Dorothy Rhau, présidente de l'association Audace au féminin, qui contribue à l'émancipation des femmes noires au Canada.

« C’est sûr que ça revêt toute une importance, mais encore plus grande parce que je suis née ici, au Canada, dit-elle. J’ai la peau noire, j’ai bientôt 45 ans, et plus jeune, nulle part je n’ai vu l’histoire de Viola Desmond, comme je n’ai pas vu l’histoire de Mathieu da Costa et d’autres noirs qui ont contribué à l’essor de ce beau pays que nous avons. »

La sœur de Viola Desmond a été la première à tenir le billet dans ses mains

C’est un pas de plus pour la représentativité de la communauté noire au Canada, mais pas que, comme l'explique Nathalie Sanon qui a assisté à la retransmission du lancement. « Elle a un peu refusé la discrimination basée sur la couleur de sa peau. C’est quelque chose qui a été fait il y a longtemps, mais qui est encore de nos jours extrêmement présent, explique cette Canadienne, qui a amené ses deux fils. On a encore un racisme qui se vit. Donc le fait que la Banque du Canada et donc le gouvernement a accepté qu’il y ait un billet de banque qui figure une femme noire, c’est quelque chose très important et d’assez exceptionnel. Il s’agit là d’un grand geste. »

Beaucoup d'émotion pour la sœur de Viola Desmond qui a été la première personne à tenir le billet dans ses mains. Wanda Robson, âgée de 91 ans, s'est dite très émue, heureuse, fière et que c'était incroyable de penser que sa sœur, une femme noire, était sur un billet de dix dollars. Elle a ajouté que « la reine était en bonne compagnie », en référence au billet de 20 dollars sur lequel figure le portrait de la Reine Élisabeth II.





rfi.fr