Leral.net | S'informer en temps réel

Les États-Unis se préparent à arrêter les milliers de membres de familles d'immigrés

Rédigé par le 11 Juillet 2019 à 14:29

Des raids dans tout le pays pour arrêter des milliers de membres de familles sans papiers doivent commencer dimanche, selon deux responsables actuels et un ancien de la sécurité intérieure, au cours d'une opération dont les détails définitifs restent flous. L'opération, appuyée par le président Trump, avait été reportée , en partie, à cause de la résistance des fonctionnaires de sa propre agence d'immigration.


Les États-Unis se préparent à arrêter les milliers de membres de familles d'immigrés
Les perquisitions qui seront menées par le département Immigration and Customs Enforcement (ICE) pendant plusieurs jours, incluront des déportations «accessoires», selon les responsables qui ont requis l'anonymat, en raison de la phase préliminaire de l'opération. Lors de ces déportations, les autorités pourraient arrêter des immigrants qui se trouvaient sur les lieux, même s'ils n'étaient pas la cible des raids.

Lorsque cela est possible, les membres de la famille qui sont arrêtés ensemble, seront détenus dans des centres de détention pour familles au Texas et en Pennsylvanie. Cependant, en raison de contraintes d'espace, certains risquent de rester dans des chambres d'hôtel jusqu'à ce que leurs documents de voyage puissent être préparés. L'objectif de ICE est d'expulser les familles le plus rapidement possible.

Les responsables ont déclaré que les agents de la CIE ciblaient au moins 2 000 immigrés qui ont été expulsés - certains à cause de leur absence de comparution devant le tribunal -, mais qui sont restés illégalement dans le pays. L’opération devrait avoir lieu dans au moins 10 grandes villes.

Les familles visées ont récemment traversé la frontière: l'administration Trump a accéléré ses procédures d'immigration l'automne dernier. En février, bon nombre de ces immigrants ont été avertis de se rendre dans un bureau ICE et de quitter les États-Unis, ont annoncé des responsables de la sécurité intérieure.

Matthew Bourke, un porte-parole de l'ICE, a déclaré dans un communiqué mercredi, que l'agence ne ferait pas de commentaires sur des détails spécifiques liés aux opérations de contrôle, afin d'assurer la sécurité du personnel de l'agence.







NYT