leral.net | S'informer en temps réel

Locales 2022 / Les socialistes inhibes par les apéristes: Aminata Mbengue Ndiaye dans un silence intriguant

Les querelles de positionnement entre responsables politiques en vue des élections locales, sont légion au niveau de Benno Bokk Yakaar (Bby). Et certains responsables du Parti Socialiste (Ps), comme la députée Yéya Diallo, accusent les apéristes d’avoir procédé à des décisions arbitraires dans le cadre des investitures. Malgré ce contexte tendu, la secrétaire générale du Ps, Aminata Mbengue Ndiaye, continue de s’emmurer dans un silence assourdissant. "L’As"


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Octobre 2021 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

Locales 2022 / Les socialistes inhibes par les apéristes: Aminata Mbengue Ndiaye dans un silence intriguant
Macky Sall serait-il un génie politique qui ‘’ensorcèle’’ ses alliés de la mouvance présidentielle ?

Ceux qui répondront par l’affirmative, n’auront pas tout à fait tort. Surtout en ce concerne le Parti socialiste. Soit, elle est complètement installée dans sa zone de confort, en oubliant les responsables à la base, soit elle est dépassée par la stratégie que déploient les responsables apéristes pour inhiber ses camarades de parti.

Toujours est-il que la présidente du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct), Aminata Mbengue Ndiaye, est dans l’expectative. Son silence dans ce contexte où beaucoup de leaders se font entendre, ne plaide guère en sa faveur.

Alors qu’au sein même de l’Apr, plusieurs responsables marron-beige montent souvent au créneau pour dénoncer la manière dont sont opérées les investitures et ‘’défient‘’ leur patron en affichant leurs ambitions, Aminata Mbengue s’emmure dans un mutisme déconcertant. Au grand dam de ses camarades de parti, qui sont parfois lésés.

Il y a quelques jours, la députée Yaya Diallo a fait une sortie au vitriol pour dénoncer le comportement des responsables apéristes de Tivaouane, notamment Diagne Sy Mbengue et Abdou Ndéné Sall.

« Le fait de signer un pacte entre apéristes et de se soutenir mutuellement fausse l’esprit Bby et exclut de facto les alliés. Cela veut dire que pour eux, il n’y a qu’un seul parti au sein de Bby et c’est l’Apr. L’un prend la commune et l’autre le département. Cela prouve un manque d’élégance et de générosité politique », a fulminé la socialiste dans un entretien avec «Le Quotidien», tout en soulignant qu’au niveau communal, le seul interlocuteur valable et légitime, est le secrétaire général de l’Union communale de Tivaouane, en l’occurrence Lamine Diouck.

Au niveau départemental, ajoute Yéya Diouf, il y a Mame Bounama Sall qui est aussi responsable socialiste. Même si elle salue le ‘’management participatif et inclusif’’ de sa patronne, il n’en demeure pas que les propos de Yéya Diallo laissent entrevoir un manque de poigne de la remplaçante de Ousmane Tanor Dieng.

La présidente du Hcct discute-telle avec le Président Macky Sall pour l’investiture des membres du Ps qui voudraient briguer des mairies ou les conserver ?

Difficile de répondre clairement à cette question, puisque le maire de Kaffrine Abdoulaye Wilane semble subir cette même ‘’dictature‘’ des apéristes au niveau de la localité, avec la montée en puissance du ministre de l’Urbanisme Abdoulaye Sow.

Et le député-maire socialiste est visiblement dans un dilemme : céder la place au tout-puissant Abdoulaye Saydou Sow adoubé par le chef de l’Etat ou bien se battre pour garder sa base, en prenant le risque de perdre la sympathie du chef.

Devant ce choix quelque peu cornélien du maire Abdoulaye Wilane, la seule personne qui pourrait taper sur la table, est la secrétaire générale du Ps Aminata Mbengue Ndiaye. Mais pour l’instant, personne ne l’entend sur cette problématique.

Bien installée au Hcct, elle s’illustre par l'immobilisme. A-t-elle peur de perdre son institution ou bien que le chef de l’Etat ne les écoute plus ? En tout cas, la politique a horreur du vide. Peut-être aussi du silence…






L’As


Titre de votre page Titre de votre page