leral.net | S'informer en temps réel

Locales / Prévention des violences électorales: Le Gradec sur les pas du Cudis

Le Groupe de Recherches et d'Appui à la Démocratie participative et la bonne Gouvernance (Gradec), emboîte le pas au Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis), pour la prévention des violences électorales en perspective des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022 prochain.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Décembre 2021 à 09:08 | | 0 commentaire(s)|

Locales / Prévention des violences électorales: Le Gradec sur les  pas du Cudis
Hier, lundi 13 décembre 2021, il a procédé au lancement d’un projet intitulé «Promouvoir la participation pacifique aux élections départementales et municipales du 23 janvier 2022 », qui cible les communes de Grand-Yoff, Parcelles assainies, Golf sud et Ziguinchor.

Décidément, la tension actuelle autour du processus électoral en perspective des élections départementales et municipales du 23 janvier 2022 prochain, constitue une préoccupation majeure des acteurs de la société civile sénégalaise.

La preuve, après le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis) qui s’est lancé depuis quelques jours dans une campagne visant à faire adhérer la classe politique à sa charte de la «non-violence pour la paix et la cohésion sociale», c’est au tour du Groupe de Recherches et d'Appui à la Démocratie participative et la bonne Gouvernance (Gradec) de s’inviter sur le terrain de la promotion de la participation pacifique à ces élections locales du 23 janvier 2022.

En effet, en collaboration avec l’ambassade du Canada, le Gradec a initié un projet intitulé « Promouvoir la participation pacifique aux élections départementales et municipales du 23 janvier 2022 ». Placée sous le thème : « les conflits électoraux, enjeux et mécanismes de gestion : le cas du Sénégal », la cérémonie de lancement dudit projet qui cible les communes de Grand-Yoff, Parcelles assainies, Golf sud et Ziguinchor, a lieu le lundi 13 décembre.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement dudit projet, le Secrétaire général du Gradec, Ababacar Fall, a expliqué que l’objectif de ce projet vise à sensibiliser tous les acteurs qui sont partie prenante au processus électoral des Locales 2022.

« A travers ce projet, vous voulons dissiper les craintes de violence chez les populations. Les élections sont une période de confrontation d’offres programmatiques, une fête de la démocratie, dans un cadre apaisé et serein et non une période de violence », a souligné Ababacar Fall dans son discours d’introduction.

Abondant dans le même sens, le professeur Babacar Guèye, président du Collectif des organisations de la société civile, a estimé que c’est « paradoxal d’associer le mot violence et celui électoral ». En effet, poursuit-il, « les élections, c’est des moments de la fête de la démocratie ».

« L’élection, c’est une séquence très importante dans la démocratie et elle devait être une période de fête de la démocratie. C’est un moment qui devait être festif. Cependant, depuis quelques moments en Afrique, on constate qu’on prend de moins en moins de plaisir à vivre les périodes de campagne électorale, du fait des violences générées. Ce qui est un véritable paradoxe », a-t-il déploré.

Interpellé sur le choix des communes de Grand-Yoff, Parcelles assainies, Golf sud et Ziguinchor, le Secrétaire général du Gradec, précisant d’emblée que la disponibilité des ressources financières est à l’origine de cette limitation, a expliqué qu’il est lié à l’enjeu électoral que représentaient ces localités, du fait de leur forte densité électorale en termes de nombre d’électeurs mais aussi, des acteurs en compétition.

Par ailleurs, revenant sur le déroulement des activités de ce projet, Ababacar Fall a également informé qu’elles seront effectuées dans la semaine de 15 au 20 décembre prochain, dans la région de Ziguinchor par des rencontres avec des acteurs politiques mais aussi de la société civile. À la suite de cette étape, ils reviendront à Dakar pour continuer la sensibilisation dans les communes de Grand-Yoff, Parcelles assainies, Golf sud.





Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page