leral.net | S'informer en temps réel

Mairie de Yoff / Moustapha Tall, président du MJSSY, snobe Diouf Sarr: "On ne boxe pas dans la même catégorie..."

La bataille pour la mairie de Yoff aux prochaines élections municipales risque d’être âpre. Mais, si l’on se fie à Moustapha Tall, président du Mouvement Jappo Suxaly Sunu Yoff (Mjssy), il n’y aura pas de duel entre lui et Abdoulaye Diouf Sarr. Selon lui, le maire de cette localité est en fin de règne, et il a montré ses limites.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Mai 2021 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

Mairie de Yoff / Moustapha Tall, président du MJSSY, snobe Diouf Sarr: "On ne boxe pas dans la même catégorie..."
Victime d’agression
i[Un frère d’un des membres de notre mouvement est malade. J’ai voulu m’y rendre, mais on nous a appelés au dernier moment pour nous dire d’attendre le lendemain parce qu’il faisait nuit. Sur le chemin du retour, j’ai jugé nécessaire de faire un crochet au studio. Sur la route, une moto a fait semblant de nous heurter.

Mon chauffeur a ralenti et les deux gars se sont rapprochés du portail de la voiture. Ils m’ont injurié. Le chauffeur a riposté et ils ont frappé un objet sur le pare-brise arrière de ma voiture. Mais Dieu merci ! Je sais d’où provient cet acte sauvage. Ces agissements ne pourront en aucun cas nous dévier de notre objectif dans la commune de Yoff. Et ce n’est pas la première fois. Je ne vais pas me lancer dans cette bataille.

Une main politique derrière ?
Je ne vais pas citer de nom. Mais je sais que je dérange. En tant que jeune, je suis dans une commune en posant des actes qui font plaisir aux populations. Ils sauront de quel bois je me chauffe sous peu. Les menaces ne passeront pas. Ils sont des poltrons puisqu’ils ont choisi de verser dans la violence.

Yoff sous le charisme d’Abdoulaye Diouf Sarr. Comment renverser la donne ?
Cette commune n’appartient à personne. Ceux qui connaissent cette commune, savent bien que ce gars n’a rien fait dans cette commune. Les gens l’ont même qualifié mon adjoint. Selon eux, il n’est pas maire. Je suis différent de lui. Je suis proche de la population de Yoff. Il n’a rien fait.

Il a attendu mon arrivée pour commencer à corrompre des gens et d’autres acteurs. Les sacs de riz qu’il les offre en les filmant, ne sont rien. J’avais organisé une caravane et c’était le moment pour se rendre compte que les populations de Yoff sont fatiguées, surtout les femmes.

Candidat à la mairie ?
Oui, et je vais la gagner. Abdoulaye Diouf Sarr n’est plus dans le coeur des populations de cette localité. Je veux marquer mon empreinte dans cette commune. Il n’y aura pas de duel entre Abdoulaye Diouf Sarr et moi. Je ne suis pas son égal. On ne boxe pas dans la même catégorie et quand Abdoulaye Diouf Sarr est à l’entraînement, moi je suis sur le ring. Il est en fin de règne… La population n’a plus besoin de lui.

Abdoulaye Diouf Sarr, la cible d’attaques de part et d’autre…
Parce que tout simplement, il est incompétent. Même dans son domicile, j’ai des sympathisants. Il doit démissionner. Il a montré ses limites. La commune de Yoff est facile à édifier. Je me suis engagé dans la politique autrement. Nous sommes des jeunes ambitieux. J’ai oeuvré dans le social dès le début. Ce qui m’a permis d’être proche de la population. Il n’est pas un travailleur, mais un tricheur. Je ne suis pas son adversaire. C’est le contraire. Je suis le maire de Yoff. Je ne suis pas un provocateur. C’est la population qui m’a adopté. Je ne peux plus sortir publiquement.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page