leral.net | S'informer en temps réel

Mbour: Ces insuffisances qui rendent malade le secteur de la santé

Le secteur le plus en vue durant cette année 2020, est, sans doute, celui de la santé, du fait de la pandémie de Covid-19. Cette situation a montré toute l’importance de ce secteur dans la survie d’une nation. Toutefois, à Mbour, le secteur de la santé est à l’agonie. Entre le manque d’infrastructures adéquates pour la prise en charge des patients, l’insuffisance de lits d’hospitalisation, le niveau bas du plateau médical, le manque d’ambulances médicalisées, entre autres, la santé est mal en point dans la Petite Côte.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Décembre 2020 à 08:12 | | 0 commentaire(s)|

Mbour: Ces insuffisances qui rendent malade le secteur de la santé
En termes plus clairs, toutes les spécialités de la santé sont présentes dans l’hôpital. Mais en nombre insuffisant. Pour une population de plus de 800 000 âmes, seuls un pédiatre, quatre gynécologues, un chirurgien-dentiste, un urologue, un psychiatre, un dermatologue, un chirurgien-viscéral, un cardiologue, un réanimateur-anesthésiste, un urgentiste, quatre généralistes, un biologiste, un radiologue et un pharmacien sont en service dans cet hôpital de référence.

Le docteur Mahammar Koudouss Mama, Chef du Service d’accueil des urgences de l’EPS de Mbour, estime qu’il est nécessaire, pour que le service puisse avancer comme il faut, d’avoir un personnel médical (des médecins) et un personnel paramédical bien formés, importants en quantité. A l’en croire, un hôpital sans personnel médical et paramédical n’en est pas un.

Par rapport à la prise en charge des malades, à l’hôpital de Grand-Mbour, il y a 150 lits disponibles dont un seul lit chaud pour une population de 800 000 habitants, et dans le district sanitaire, dont la base est au dispensaire de Téfess, on compte 16 lits d’hospitalisation pour une population de 438 595 habitants.

D’autre part, le problème commun à ces structures sanitaires du département de Mbour, demeure le manque d’ambulance médicalisée. Cette situation est déplorée de tous.




Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos