Leral.net - S'informer en temps réel

Pêche : « L’État devrait cesser d'octroyer des autorisations aux usines de farine de poisson » (Dr Moustapha Kébé, économiste de pêche)

Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Septembre 2020 à 01:00 | | 0 commentaire(s)|

L’exploitation durable des ressources halieutiques, notamment les petits pélagiques reste un problème majeur au Sénégal.

Cette espèce destinée à la consommation domestique est utilisée dans la transformation de farine de poisson par des usines. Ce qui cause, en effet, un « détournement de la production vers la consommation animale », explique le Dr Moustapha Kébé, économiste de pêche.

La prolifération de ces usines a aussi causé une concurrence notoire avec les femmes transformatrices de ressources halieutiques qui ne disposent d'aucun matériel pour l'exploitation des petits pélagiques.

Conscient de cet acte, le Dr Kébé recommande à l'État de cesser « d’octroyer des autorisations à ces usines de farine de poisson qui, à la longue, vont faire disparaître ces femmes qui représentent l'essentiel de ce secteur dans lequel elles jouent un rôle très important dans la commercialisation de la transformation », dit-il en invitant le gouvernement à revoir cette politique. Car, « il y a un manque à gagner terrible au niveau de l’économie nationale et aussi au niveau des opérateurs économiques et des consommateurs ».

« Les acteurs évoluant dans ce secteur sont en train de se mobiliser pour mettre fin à cette politique. Ces usines devraient prendre les déchets et non les espèces fraîchement sorties de la mer. Ils sont en train d'exploiter ces espèces dans les mers avec des moyens dont ne disposent pas les femmes transformatrices », rembobine le secrétaire général du Conipas, Babacar Sarr.

www.dakaractu.com


Source : https://www.dakaractu.com/Peche-L-Etat-devrait-ces...


Titre de votre page