leral.net | S'informer en temps réel

Plan stratégique 2019-2023 du PAD: Le train Dakar-Bamako est une exigence selon le directeur du Port


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Juin 2018 à 09:31 | | 0 commentaire(s)|

« La vision du Port autonome de Dakar (Pad) est de devenir le moteur du Plan Sénégal émergent (Pse). Notre mission est de satisfaire nos clients et d’améliorer la compétitivité de notre économie. Pour cela, il nous faut connaitre nos clients et savoir leurs besoins. Nous faisions face à une rude concurrence. Lomé est devenu le premier port de transbordement de la sous-région, le corridor Nouakchott-Bamako est en train de se faire. Beaucoup pense que le Mali n’a pas de port, parce qu’il n’a pas de côtes, mais il a 6 ports (Abidjan, San Pedro, Guinée, Nouakchott…), où il peut débarquer ses marchandises.

Nous voudrions donc nous engager sur la voie de l’avenir, en éliminant un à un les goulots d’étranglement qui gangrènent nos performances. Pour la décongestion du Pad, la réhabilitation des rails Dakar-Bamako devra se faire très rapidement. Le Pad est prêt à faire siffler le train (Dakar-Bamako) dans les 12 prochains mois, si on a le feu vert.

Le trafic du Mali représente 18% du volume du trafic du Pad. Et il y a 5 ans, 75% de ce trafic partaient par le train. Aujourd’hui, c’est 0%. Ce train est un élément de compétitivité vital et dans les 12 mois à venir, si on ne fait pas siffler le train (Dakar-Bamako), le Pad peut perdre à jamais, 70% de trafic qu’il a sur le Mali ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos