leral.net | S'informer en temps réel

Poponguine 2018 : Monseigneur Benjamin Ndiaye appelle les fidèles à accepter Marie comme maîtresse initiatrice à l'écoute de Dieu.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Mai 2018 à 14:47 | | 0 commentaire(s)|

’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye a appelé, lundi à Poponguine (Thiès), les fidèles catholiques à accepter Marie comme la maîtresse initiatrice à l’écoute du Seigneur pour accueillir la parole de Dieu.

"Acceptons Marie comme la maîtresse qui nous initie à l’écoute du Seigneur pour accueillir la parole de Dieu dans le silence et le recueillement afin que cette dernière éclaire notre chemin et inspire nos comportements", a-t-il déclaré.

L’Archevêque de Dakar célébrait la messe solennelle de la 130e édition du pèlerinage Marial de Poponguine (19-21 mai).

Dans son homélie, Mgr Ndiaye a estimé que le "Oui" de Marie à Dieu "traduit son acceptation libre et détermine toute sa mission ainsi que son parcours depuis l’annonciation jusqu’à la Pentecôte".

"Ce Oui est un Oui à la maternité, à la vie qui est à l’opposé de nos avortements, de nos assassinats d’enfants (…)", a-t-il laissé entendre, précisant que la présence des fidèles à Poponguine leur permet de "s’inscrire à l’école de Marie pour apprendre d’elle comment porter ce +Oui+ chaque jour de leur vie".

L’Archevêque de Dakar a rappelé aux fidèles qu’ils sont en marche à la suite de ce frère ainé (Jésus-Christ), au sein de l’église militante, en s’inscrivant dans l’héritage spirituel des générations.

"Nous venons à Poponguine auprès de Marie qui était debout au pied de la croix avec nos bagages, nos peines, nos supplications, nos souffrances", a-t-il fait valoir.

Aussi, a-t-il avancé, "les chrétiens viennent à Poponguine, pour se confier à Dieu, avec le soutien maternel de la vierge Marie, dans leur intention de prière pour leurs familles, leur pays et leurs dirigeants".

Benjamin Ndiaye a souligné que "si les fidèles se laissent façonner par l’Evangile, à l’image et à l’école de la Vierge Marie, leur +Oui+ à l’amour premier de Dieu, sera plus fécond et plus productif".

"A la suite de Jésus et à l’école de Marie, que notre ’Oui’ soit ’Oui’, dans les concerts de nos existences. Vivons le ’Oui’ de notre baptême et ne reniions pas le Christ. Le ’Oui’ du baptême doit être vécu chaque jour que Dieu fait", a-t-il enseigné.

Pour sa part, le Nonce Apostolique et représentant du Pape François, Père Michael Banach a estimé que "Marie reste celle qui montre le chemin de la sainteté et parler avec elle, libère et sanctifie le chrétien".

"Nous pouvons apprendre de Marie qui a toujours aimé Dieu avec un cœur sans partage. Que ce pèlerinage nous aide à nous arrêter et à dire Oui à Dieu comme Marie", a-t-il indiqué.






Source: APS



Cliquez-ici pour regarder plus de videos