leral.net | S'informer en temps réel

Pour une indépendance de la justice: La suppression du ministère de la Justice recommandée

« Il faut impérativement supprimer le ministère de la Justice pour que l’indépendance de la justice soit une réalité ». C’est la conviction du juriste Al Hassane Niang, directeur général du cabinet BS Europe établi à Bruxelles. Il était l’invité de ce dimanche de l’émission ‘’Grand Jury’’ de la Rfm.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Août 2021 à 18:20 | | 20 commentaire(s)|

«Le ministre de la Justice travaille dans le cadre d’un exécutif. C’est-à-dire, nous avons la justice qui est censée être un pouvoir, mais qui travaille sous la tutelle d’un autre pouvoir. Cela veut dire que le schéma porte lui-même le germe du problème de l’indépendance de la justice.

Voilà pourquoi je pense que si on veut régler la question de façon définitive, il faut supprimer le ministère et mettre en place une autorité de la Justice qui permet de vivre cette indépendance et qui lui permet de pouvoir s’exprimer en tant que pouvoir
», s’est justifié le juriste.

De son avis, « tant qu’il y a un ministère qui est subordonné aux désidératas de l’action de l’exécutif, quels que que soient les moyens et la volonté des acteurs de la justice, il va être difficile pour que cette indépendance soit garantie ».

Quant au choix de la personne qui va diriger cette autorité de la Justice, Al Hassane Niang recommande qu’elle soit élue par le président de la République et validée par l’Assemblée nationale.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page