leral.net | S'informer en temps réel

Préservation de la paix lors des élections territoriales: « L’appel de Ziguinchor » aussi lancé

Echanger autour des solutions susceptibles de maintenir la dynamique de paix, c’estle pari que se fixe le Gradec, qui a rassemblé le temps d’un week-end, les acteurs politiques, les mouvements de jeunes, de femmes, de la société civile de Ziguinchor, pour la préservation de la paix lors des élections territoriales du 23 janvier 2022. L’appel de Ziguinchor lancé, a été paraphé par les différents acteurs impliqués dans ces élections.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Décembre 2021 à 09:17 | | 4 commentaire(s)|

Préservation de la paix lors des élections territoriales: « L’appel de Ziguinchor » aussi lancé
L a dynamique de paix enclenchée dans la région Sud avec des lueurs d’espoirs, ne devrait pas être perturbée par des velléités de violences électorales, c’est toute la pertinence d’une rencontre d’échanges qui a réuni à Ziguinchor différents acteurs impliqués dans le processus électoral.

Le Groupe de Recherche d’Appui Conseil pour la Démocratie Participative et la Bonne Gouvernance (GRADEC), est parvenu à rassembler les acteurs politiques, les représentants de la société civile, les mouvements de jeunes, de femmes, les « badienou gokk », pour amener chacun à jouer sa partition dans la consolidation et la préservation de la paix.

« Les élections sont un moment de tension, de compétition politique mais nous pensons que cette compétition doit se faire de façon saine, de façon pacifique parce que les élections, c’est un jour, et le Sénégal va continuer après ces élections. Il apparaît dès lors pour tout le monde, un devoir de responsabilité pour que les élections puissent se dérouler dans le calme et la transparence…», a laissé entendre Babacar Fall, secrétaire général du Gradec, qui lance également un appel à l’administration pour qu’elle soit à équidistance des partis politiques.

« Parce que s’il n’y a pas de transparence, cela peut amener des suspicions et cela peut faire ressurgir des velléités de violences préjudiciables à la région», martèle toujours le chef de projet « Promouvoir la participation pacifique aux élections territoriales du 23 janvier 2022 ».

« L’appel de Ziguinchor » lancé autour des solutions susceptibles de maintenir la dynamique de paix, c’est le pari que se fixe le Gradec pour les élections territoriales du 23 janvier 2022.

L’appel de Ziguinchor a été paraphé par les différents acteurs pour la préservation de la paix à l'issue des élections territoriales du 23 janvier 2022. Ce projet déroulé par le Gradec, cible trois communes de Dakar dont Grand-Yoff, Parcelles Assainies et Golf Sud, en plus de la commune de Ziguinchor, en rapport avec leur densité électorale et les enjeux qu’elles représentent. «La bataille de Dakar » et « la bataille de Ziguinchor » auront lieu, lance M. Fall qui se fixe, avec le Gradec, le pari de minimiser les risques de violence.





Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page