leral.net | S'informer en temps réel

Projet d'interdiction des manifestations publiques les vendredi et dimanche, Aymérou Gningue tout seul

Le président du groupe parlementaire de la majorité Aymérou Gningue souhaite introduire une proposition à hémicycle. Il voudrait qu'une loi interdise désormais les manifestations publiques les vendredi et dimanche, au motif que ces journées doivent être consacrées à la prière et la dévotion. Un avis pas du tout partagé par les Sénégalais.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Janvier 2020 à 15:12 | | 0 commentaire(s)|

Son prédécesseur à la tête du groupe parlementaire BBY ,Moustapha Diakhaté, prends le contre-pieds de Aymerou Ggning, selon lui, interdire les marches les vendredi et dimanche est « le cadeau liberticide du nouvel l’An d’Aymérou Gningue à abandonner d’urgence. Utiliser les sentiments religieux des Sénégalais pour interdire le droit constitutionnel de la marche est une inacceptable provocation », raisonne t-il.
« Cette initiative déconsolidante de la démocratie et de l’Etat de droit est un attentat contre le Sénégal », soutient l’ancien chef de cabinet du président Sall. Pour mettre fin à cette idée du parlementaire Aymérou Gningue, Moustapha Diakhaté lance un appel solennel au Président Macky Sall, « pour dénoncer la proposition du Président du Groupe parlementaire Bby et l’invite à exiger de Monsieur Aymirou Gningue l’abandon sans délai de cette initiative liberticide », a-t-il posté sur sa page Facebook.
Sur Twitter, à la question de savoir "Que pensez-vous de la proposition de Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire de la majorité? " un internaute réagit;"Saugrenue comme idée. On veut encore installer un débat inutile en jouant sur la fibre religieuse. Qui a déjà vu une manifestation ou marche le dimanche au Sénégal? demande cet Homme. Tout les commentaires sont unanimes, une telle proposition ne saurait prospérer.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos