leral.net | S'informer en temps réel

Réaction de Boubacar Biaye, deputé de Bby: "Possible que Condé ait une copie de mon passeport »

Boubacar Biaye dit n’avoir rien à se reprocher dans cette affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques. Mais le député de Bby, qui dit connaître El Hadji Condé, estime que «c’est possible» que celui-ci puisse avoir par-devers lui une copie de son passeport, renseigne "Le Quotidien".


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Septembre 2021 à 14:22 | | 0 commentaire(s)|

Au premier jour des révélations sur l’affaire dite de trafic des passeports diplomatiques sénégalais, c’était encore le seul El Hadj Diadji Condé, présumé cerveau, qui était sur toutes les lèvres. Mais les abréviations des noms de deux députés de Benno bokk yaakaar en «M. Sall» et «B. Biaye» avaient suscité davantage de curiosité sur ce dossier géré par la Division des investigations criminelles (Dic). C’est donc Mamadou Sall, président du Conseil départemental de Salémata, et Boubacar Biaye, président du Conseil départemental de Sédhiou, qui sont cités par le sieur Condé, selon les révélations de "Libération" du mercredi 8 septembre 2021.

Le député de Bby a réagi hier sur Rfm et soutient avoir appris la nouvelle dans la presse. «Je l’ai accueillie avec sérénité et une grande croyance en Dieu. Je n’ai pas été vexé, c’est le travail de la presse de livrer ce qu’elle a comme information», a-t-il dit. Il dit n’avoir «absolument rien» à se reprocher et n’avoir «pas encore été convoqué ni entendu». Cependant, M. Biaye admet: «Je connais le Condé en question, El Hadj Condé.» Sur la découverte de copies du passeport d’un de ses fils chez Condé à Cambérène, le député de la majorité parlementaire se veut clair: «Depuis que je suis député, aucun de mes enfants n’a eu un passeport de service. Jamais ! Vous pouvez aller vérifier à l’Assemblée nationale.» En revanche, sur la copie de son propre passeport, il souligne que «c’est possible», mais reste prudent. «Il faut que je puisse avoir les éléments du dossier. Je ne suis pas du genre à commenter ce que la presse écrit», a-t-il dit.

Condé est en garde-à-vue et tout indique que les élus qu’il a cités, seront entendus parce que c’est une grosse affaire qui a fini d’installer un malaise au sein du pouvoir. Mais c’est, semble-t-il, une affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques plus vaste que cela qui a été instruite par le président de la République, après des signalements de plusieurs services étrangers, rapporte "Libération". C’est dans ce cadre que le rappeur et activiste Kilifeu a été placé en garde-à-vue.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page