a
leral.net | S'informer en temps réel

République des Valeurs: Thierno Alassane Sall dénonce des menaces de mort contre un de ses collaborateurs et porte plainte

On savait que la Présidentielle du 24 février 2018 risquait d’être émaillée par des tensions, voire des violences. Mais ce que nous ne savions certainement pas, c’est que les choses pourraient vraiment atteindre certaines proportions. Selon Thierno Alassane Sall, un de ses collaborateurs membre de la République des Valeurs, très virulent à travers des contributions contre le régime, a été menacée de mort. Au téléphone, son interlocuteur lui a dit : ‘’je te buterai si tu n’arrêtes pas tes tribunes contre le Président dans la presse’’. Plainte a été déposée au Commissariat de Dieuppeul, même si…


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Décembre 2018 à 12:08 | | 0 commentaire(s)|

Alors que nous avons franchi la barre de moins 75 jours de l’échéance, la tension monte et certains acteurs, piqués par on ne sait quelle mouche, se permettent de déroger aux règles de jeu démocratique et profèrent des menaces à l’endroit d’autres acteurs.

Hier, la République des Valeurs, par la voix de son leader Thierno Alassane Sall, a porté à la connaissance de l’opinion, des faits on ne peut plus graves.

En effet, selon l’ancien ministre de l’Énergie devenu opposant farouche au régime en place, un de ses collaborateurs a été victime de menaces de mort. «M. Mbaye Guèye, membre de l’équipe de communication de RV, auteur de plusieurs publications caustiques sur la situation politique nationale, a fait l’objet ce jour de menaces de mort à lui adressées directement. Un individu l’a appelé d’un numéro non masqué, ce jeudi 13 décembre 2018, à 10h 42», a fait savoir Thierno Alassane Sall, dans une publication sur sa page Facebook.

‘’je te buterai si tu n’arrêtes pas tes tribunes contre le Président dans la presse’’

Thierno Alassane Sall indique l’auteur des menaces a clairement signifié sa volonté de tuer son collaborateur. «Après avoir précisé à M. Mbaye Guèye connaître ses fréquentations et lieux de résidence ou d’emploi, l’individu lui a brutalement signifié : ‘’je te buterai si tu n’arrêtes pas tes tribunes contre le Président dans la presse’’», ajoute le leader de la République des Valeurs, précisant : «naturellement, plainte a été déposée auprès du Commissariat de Police de Dieuppeul».

Mais déjà, devant la gravité des faits, la République des Valeurs espère, sans trop y croire, que le nécessaire sera fait pour mettre cet individu hors d’état de nuire. «M. Mbaye Guèye, tout comme les militants de La République des Valeurs, trouve dans cet incident, une source de motivation pour porter plus haut le flambeau de la lutte pour un Sénégal refondé», termine-t-il.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos