leral.net | S'informer en temps réel

Sensibilisation sur le transport des pèlerins durant le Magal : Les chauffeurs de «Baux Maraîchers» à bord du bus de la tutelle


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Septembre 2021 à 11:16 | | 0 commentaire(s)|

Sensibilisation sur le transport des pèlerins durant le Magal : Les chauffeurs de «Baux Maraîchers» à bord du bus de la tutelle
Comme chaque année, le ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement (Mittd) mène des campagnes de sensibilisation au niveau des gares routières pour sensibiliser les transporteurs par rapport au grand Magal de Touba édition 2021.

Mercredi, une délégation dudit ministère, avec à sa tête Aubin Jules Marcel Sagna, Secrétaire général du ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, s’est rendue à la gare routière Baux maraîchers.

Selon LeQuotidien, devant les autorités civiles et militaires, M. Sagna a soutenu que les accidents de la route peuvent être évités. «Nous devons les éviter, parce que les accidents de la route anéantissent beaucoup de vies. Les accidents de la route sont un coup sanitaire très lourd, surtout pour les familles des victimes et également pour l’Etat. La facture est lourde. Et pour cette année, nous avons pris des mesures pour éviter le maximum d’accidents. Nous avons remarqué que pendant le Magal de Touba, nous tous nous décomptons des accidents avec des morts. Et pourtant ils sont évitables», rappelle Aubin Sagna.
Par ailleurs, le représentant du ministre a laissé entendre que depuis que la route Ila Touba a été construite, le nombre de morts s’est réduit. «Depuis, on enregistre 7 morts et souvent-même c’est sur d’autres axes, sur la Route nationale. Et aujourd’hui comment éviter ces accidents de la route ?», s’interroge M. Sagna. Et c’est pour dire : «C’est simple. C’est d’éviter les allers-retours entre Dakar à Touba.»
S’adressant aux chauffeurs, il leur dira : «Vous ne pouvez pas faire 24 H/24 sur la route. Ce n’est pas possible, vous avez beau boire du café ou croquer de la cola, c’est peine perdue, car cela ne peut pas empêcher le sommeil. Parce que ce que je ne peux pas comprendre, c’est quand vous allez au Magal vous préparez vos beaux habits et de la bonne nourriture mais pourquoi pas vous ne veillez sur vos véhicules de transport pour faire des vérifications avant de prendre la route.» «C’est de l’inconscience et tant que nous n’aurons pas changé nos comportements, nous n’en finirons pas décompter nos morts», a laissé entendre M. Sagna.
Du côté de la Légion Ouest de la gendarmerie, le colonel Mbengue dira aux chauffeurs que ses éléments vont squatter les grands axes de la Route nationale. «Et si un chauffeur n’est pas en règle, nous allons immobiliser le véhicule, en attendant qu’il soit en règle. Et cela pourra lui coûter un retard qu’il pouvait éviter depuis son départ», avertit le commandant de la Légion Ouest de la gendarmerie.

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page