leral.net | S'informer en temps réel

Seydou Guèye : "Idrissa Seck est dans une démarche politique erratique"


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Février 2018 à 11:01 | | 0 commentaire(s)|

Seydou Guèye : "Idrissa Seck est dans une démarche politique erratique"

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
L’ancien Premier Idrissa Seck est dans une « démarche politique erratique». C’est du moins ce que pense le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, à propos de la tournée politique du leader du parti Rewmi. « Ses pérégrinations à travers le pays ne sont rien d’autre qu’une vadrouille destinée à tromper le peuple. Qu’il se trompe s’il pense que les Sénégalais sont amnésiques », assène-t-il, dans un entretien paru ce lundi, dans le journal "L'Obsrvateur".

« La réalité de l’offre politique du Président Macky Sall à l’échelle du territoire nationale dépasse de loin les élucubrations d’un politicien en perte de vitesse depuis d’une décennie. Alors, il faut lui laisser le soin d’épuiser son temps de parole, pour mieux nous concentrer sur le vécu des sénégalais et de nos réalisations à hauteur des espérances du peuple », a porsuivi Seydou Gèye.

Sur l’invitation du leader du Rewmi à débattre avec le Président Macky Sall sur la situation du pays, le porte-parole du gouvernement oppose une fin de non-recevoir. « Débattre de quoi ? Des chiffres de la croissance ? De l’embellie économique ? D’équité territoriale et de justice sociale ? Je ne pense pas qu’Idrissa Seck puisse se hisser à hauteur du Président Macky Sall pour lui apporter la contradiction, chiffres à l’appui.

La réalité des chiffres reflète les performances réalisées par notre pays au cours de ces cinq dernières années. L’expertise profane de Idrissa Seck ne saurait résister aux compétences utiles du Président Macky Sall. Je crois que l’ancien Premier ministre pourrait valablement débattre avec lui-même. J’aurais été un psy, je lui aurais fortement prescrit une introspection, avec tout le respect que je lui dois, du fait de son rang et que me recommande le cousinage à plaisanterie
», raille-t-il.