leral.net | S'informer en temps réel

Tension au PS - Un responsable révèle : « Moussa Bocar Thiam n’est pas le seul frustré »


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Avril 2019 à 10:38 | | 0 commentaire(s)|

Actuellement en France pour les besoins des traitements médicaux ou « d'un congé après 26 ans de travail », selon son porte-parole, Ousmane Tanor Dieng risque, à son retour à Dakar, de trouver « son » parti brisé en mille morceaux. Car le « cas » Me Moussa Bocar Thiam est en réalité la partie visible de l'iceberg, si l'on en croit de hauts responsables socialistes joints par seneweb.

« C'est une réalité. Au Ps, personne ne comprend plus rien. Les vagues de frustrations se multiplient. Moussa Bocar n'est pas le seul frustré. Moi qui vous parle, je vais me prononcer la semaine prochaine. Beaucoup d'autres responsables sont en train de consulter leurs bases respectives », fait savoir un d'eux.

A la maison du Parti socialiste, l'on dénonce également le mutisme du patron des verts. « Certains disent que Tanor est au Sénégal, d'autres parlent d'une maladie et qu'il serait évacué en France. Mais personne ne sait exactement ce qui s'est passé. Il y a beaucoup de supputations ».

Pour ces responsables, le président du HCCT aurait dû mettre la pression au Président Macky Sall avant qu'il ne reconduise Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye considérés comme des « coquilles vides ».

« Ces deux-là ne sont pas les seuls cadres du parti. Ils ne représentent rien pour le Ps. C'est des coquilles vides. L'un (Serigne Mbaye Thiam) est désigné comme chargé des élections après l'exclusion de Khalifa Sall, pour l'autre (Aminata Mbengue Ndiaye), son poste est en jeu. Les femmes du parti l'ont (...) et elle est détrônée à Louga », déplore une autre haute personnalité de la formation socialiste.

Mieux, pense la même source, le quota du Ps dans le gouvernement (deux ministres) devrait même être revu à la hausse après plus de 7 ans de compagnonnage avec Macky Sall.
Autant de choses qui font que la crise est perceptible au niveau interne. « Au niveau du bureau politique, des responsables se regardent en chiens de faïence à cause des divergences du vue », ajoute un de nos interlocuteurs.

L'autre point de divergence au Ps, d'après toujours nos sources, est lié à l'appel lancé aux camarades exclus. « La direction a donné raison à Khalifa Sall & Cie depuis qu'elle leur a tendu la main. Comment on peut exclure des gens et revenir leur tendre la main pour un dialogue. Nous savons que nous sommes à l'ère des retrouvailles, mais, il y a des préalables », martèle ce responsable.








walfquotidien
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos