Leral.net - S'informer en temps réel

Thiès: Mouhamed Lamine Massaly lance l’Union pour la nouvelle république (UNR) et s’attaque aux vendeurs de chimères

Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Mai 2022 à 22:36 | | 0 commentaire(s)|

Mouhamed Lamine Massaly a lancé ce dimanche, son parti politique à Thies. Il a considéré que ce lancement constitue un évènement qui sera inscrit en lettres d’or et démontre l’engagement durable des forces vives de la Nation. Evoquant les vaillants hommes, d'illustres hommes religieux et figures emblématiques de la ville de Thiès, Mouhamed Lamine Massaly revient sur les drames de l’émigration clandestine, la précarité et la pandémie covid-19. Mais, il entend susciter l'espoir, en répondant aux attentes des populations du Sénégal.


Le Sénégal s’enrichit d’une nouvelle formation politique. L’ancien membre du parti démocratique sénégalais, Mouhamed Lamine Massaly refuse de jouer les second rôle. Il a pris son courage à deux mains pour mettre sur pieds sa propre formation politique pour prétendre aller un jour à la conquête des suffrages de Sénégal et devenir probablement, le chef de la magistrature suprême. Pour Massaly l’heure n’est pas au découragement.

Mouhamed Lamine Massaly égratigne une nouvelle génération de politiques, incapables constituer une liste électorale et qui cherchent à zapper la stabilité du pays. Ces derniers, très pressés de prendre les rênes du pays s’agitent pour un rien, en appelant sans cesse à des manifestations injustement. Le natif de Thiès s’engage avec son parti à continuer à oeuvrer pour préserver le système démocratique, bâtir une économique nationale plus résiliente, même si, le contexte international n’augure pas de lendemain meilleur.

Conscient du danger qui guette le Sénégal, il trouve urgent de promouvoir les valeurs démocratiques et républicaines. D’où la naissance du parti de l’Union pour la nouvelle république (UNR). Comme son nom l’indique, ce nouveau parti promeut le renouveau politique afin de sauver le Sénégal. Massaly n’a pas manqué d’exposer les symboles et autres identités de son parti. L’Union pour une nouvelle république, promet-il, sera un bouclier efficace pour une équité territoriale et une sécurité totale.

Mouhamed Lamine Massaly accule certains politiciens qu’il accuse de vouloir mettre le pays dans le chaos. Pour lui, ces politiques visés dans son discours, sont soit des violeurs, des voleurs et des criminels. Cette association de malfaiteurs politiques doit être combattus. Après cette dénonciation, Massaly demande aux autorités judiciaires à aller au bout de sa logique pour situer les responsabilité et sanctionner les responsables des morts, enregistrés au mois de mars 2021.

L’investi de la Coalition Bokk Guiss-Guiss indique qu’il est temps de déceler les démarches maladroites de vendeurs de chimères qui trompent l’opinion. D’après Massaly son parti est en train de se déployer à l’intérieur du pays. Il exige la tenue des élections législatives à date échue et appelle à la vigilance de l’Etat pour le respect du calendrier électoral. L’élection des citoyens d’ici et d’ailleurs, reconnaît-il, motive l’Union pour une nouvelle république.

Mouhamed Lamine Massaly exhorte les jeunes à prendre conscience de leur devenir et, à travailler pour relever les défis économiques. D’après lui, tous les leaders qui appellent à une insurrection ont tous leurs familles à l’étranger. Et aucun d’entre eux, ne descend sur le terrain politique pour se battre. Il appelle à lutter pour préserver les acquis démocratiques et la stabilité du pays.


Titre de votre page Titre de votre page